Home Politique Michel Lokola, un élu du peuple au service de sa famille biologique

Michel Lokola, un élu du peuple au service de sa famille biologique

5 min read
0
0

C’est le moins que l’on puisse dire après la décision prise par ce député national de Katako-Kombe dans la province du Sankuru, de parrainer la candidature de son jeune frère biologique, José Dambo aux législatives provinciales prochaines. La politique est donc devenue une affaire de famille pour lui et sa bande.

Ce sont les habitants de son fief qui ont saisi Alternance. CD pour sonner l’alarme sur ce dont on peut qualifier d’une utilisation des voix du peuple au profit de sa famille biologique et de son entourage immédiat. Selon nos sources, les électeurs de ce cadre du Palu retiennent plusieurs griefs contre lui. Ils lui reprochent entre autres d’avoir abandonné ses collaborateurs dont certains évoluent avec lui depuis plus de 10 ans au profit de son frère biologique et d’avoir sacrifié d’autres secteurs au profit de celui des Okolongo dont est originaire l’un de ses nouveaux collaborateurs.

Ils notent que l’ancien Ministre du Budget n’a tenu que quelques une de ses promesses de campagne faites à 2011 et a mis de côté ceux qui avaient contribué à sa triomphante élection aux dernières législatives. Ainsi par exemple on apprend que Michel Lokola n’aurait jamais mis ses pieds dans certains secteurs alors que pendant ses vacances, il parcourt d’autres secteurs où il pose plusieurs réalisations. « Nous nous demandons s’il est un élu de deux ou trois secteurs ou de l’ensemble du territoire de Katako-Kombe. On entend parler de ses réalisations dans d’autres secteurs mais on ne l’a jamais vu chez nous », regrette un originaire du secteur de Lokombe.

Pour lui, ce député national a trahi la confiance de ceux qui l’avaient préféré à leurs frères de la contrée et doit s’attendre à une sanction sévère dans les urnes le 23 décembre prochain. « Nous allons mobiliser nos frères et sœurs qui sont restés dans les villages pour qu’ils ne se laissent plus tromper », menace un étudiant de l’UNIKIN, originaire de Katako-Kombe.
Son cas n’est pas le seul dans le microcosme politique congolais en général et dans le Sankuru en particulier où le simple fait d’être membre d’une famille d’un tel leader est une garantie de réussite aux élections. Nous y reviendrons avec plus de détails notamment sur la passe en or que le Ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende est en phase de faire à son jeune frère Justin Omokala dont le niveau intellectuel est très bas ou encore de l’élévation dans le rang de Ministre, d’Emery Okundji par son frère ainé Joseph Olengankoyis.

Alternance.cd

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…