Home Sports DCMP: Des supporters veulent en découdre avec Amos Mbayo

DCMP: Des supporters veulent en découdre avec Amos Mbayo

5 min read
0
0

L’artiste musicien JB Mpiana et son groupe BCBG ont presté dimanche 4 mars 2018 au stade Tata Raphael à l’occasion du 82ème anniversaire du Daring Club Motema Pembe(DCMP). D’autres activités populaires dont un jeu de tombola pour la remise de 5000 vareuses et d’une voiture ont été organisées. Et si l’ambiance était au rendez-vous et que la fête s’est voulue populaire, le mécontentement est aussi généralisé. Pour cause, bon nombre des immaculés sont très fâchés contre le Président de la Commission des supporters, Amos Mbayo qu’ils accusent de les terroriser.

En toile de fond,  la gestion de fonds provenant d’un contrat avec un sponsor mais surtout de poursuites judiciaires lancées contre certains d’entre eux. Engagé en Coupe d’Afrique de Clubs cette saison, le club vert et blanc de la capitale fait figure d’un des sérieux prétendants au titre de champion de la Linafoot pour laquelle il s’est qualifié en phase de play-off. Mais dans les coulisses, de plus en plus de langues se délient pour fustiger l’autoritarisme de Mbayo et ses décisions les plus souvent jugées cavalières.

Conséquence de ce mécontentement, une deuxième grande commission des supporters a été créée suite au constat du manque criant d’harmonie entre la coordination et la section foot d’une part et de l’autre, entre les supporters et les dirigeants. Ainsi, il nous revient d’apprendre que le terrain Allemagne, situé dans la commune de Bandal a été récupéré au profit du DCMP/IMANA mais, qu’il y aurait de mésententes entre les dirigeants et les supporters sur ce qu’on doit en faire.

De son côté, le Libano-congolais Hassan Abdallah qui a été hissé à la tête de la coordination du club, jouerait le simple de rôle de figurant et, il se sentirait de temps en temps obligé de s’effacer au profit d’Amos Mbayo. Ce dernier, de surcroît pasteur, afficherait une arrogance déconcertante et un amour exagéré d’argent, tout le contraire d’un comportement exigé de la part d’un homme de Dieu, lui qui est censé prêcher l’amour et l’attachement sans partage au Créateur.

Selon certaines indiscrétions, c’est lui qui avait influencé la décision des autres membres du conseil d’administration, d’accepter malgré le refus du Président Hassan, la somme de 100 000 dollars qui aurait été proposée par la Bralima. C’était au cours d’une réunion tenue au stade des Martyrs en présence des présidents sectionnaires et du comité. Aucune information n’a depuis été fournie sur la destination qu’aurait prise cette cagnotte, de quoi donner lieu à des spéculations.

Dans les milieux des immaculés, l’on ignore l’apport financier d’Amos Mbayo en dépit du fait qu’il se dit daringmain avéré et passionné supporter.

                                                                          RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

Le Comité Laïc de Coordination ( CLC) a marché ce lundi 21 octobre à Kinshasa. La manifest…