Home Politique Election du Gouverneur du Maniema: La victoire de Prosper Tunda, une leçon de démocratie des députés provinciaux à Shadari

Election du Gouverneur du Maniema: La victoire de Prosper Tunda, une leçon de démocratie des députés provinciaux à Shadari

5 min read
0
1

L’ambition hégémonique du Secrétaire Permanent du PPRD, Emmanuel Ramazani Shadari d’installer un de ses hommes de confiance à la tête de la province du Maniema est stoppée nette. A l’issue de l’élection du gouverneur tenue ce mercredi 28 mars 2018, c’est un indépendant proche de l’ACO qui a été élu. Prosper Tunda Kasongo a remporté haut la main une victoire écrasante avec 16 voix contre 7 pour le candidat du PPRD, Justin Omolela

C’est donc un proche de Patrick Bologna qui va succéder à Pascal Tutu, déchu de son poste à décembre dernier suite aux accusations de mauvaise gestion. Pour élire son successeur, les cadres de la Majorité présidentielle originaires du Maniema n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un candidat.

D’un côté, certains à l’instar du Secrétaire permanent du PPRD, tenaient coute que coute à pistonner leurs proches, sans tenir compte de leurs capacités à assumer les fonctions de gouverneur de l’une de provinces les plus prospères de la RDC.

De l’autre, le camps de ceux qui, soucieux de préserver l’élan de développement qu’a connu le Maniema au cours de cinq dernières années, insistaient sur les critères de compétence et de moralité pour la désignation du ticket de la MP.

La vigilance de l’assemblée provinciale

C’est ainsi qu’à la surprise générale, c’est un ancien ministre provincial du Maniema à la réputation sulfureuse qui a été imposé aux députés provinciaux par le PPRD. Ironie du sort, Justin Omolela avait été destitué par les mêmes élus provinciaux pour mauvaise gestion. Ces derniers lui ont réservé une surprise désagréable.

En effet, seuls 7 élus se sont prononcé à sa faveur, un score de loin inférieur à celui de Prosper Tunda qui s’est accaparé de 16 voix.

D’aucuns pensent que c’est une leçon de démocratie que les députés du Maniema viennent de donner à Shadari et à d’autres cadres de la MP. « Nous avons prouvé que l’assemblée provinciale du Maniema n’est pas composée des moutons que l’on peut amener n’importe où n’importe comment. Il était inimaginable pour nous, d’accepter de confier la province à quelqu’un que nous avions nous-mêmes chassé parce qu’ayant détourné des fonds », a déclaré au téléphone un élu provincial du Maniema quelques minutes après l’annonce de la victoire écrasante de Prosper Tunda.

Tout compte fait, Shadari doit revoir ses calculs et changer des stratégies s’il espère garder le contrôle de son Maniema natal. Il en est de même des autres faucons de la famille politique du Chef de l’Etat qui, espéraient avoir une main mise sur cette province en perspectives des prochaines élections.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Communiqué de la rédaction

La rédaction d’Alternance.CD informe à ses lecteurs qu’une photo du chef de fi…