Home Sécurité Des incidents au stade des martyrs entre des éléments de la garde Républicaine et les gardes du corps de Papy Nyango

Des incidents au stade des martyrs entre des éléments de la garde Républicaine et les gardes du corps de Papy Nyango

4 min read
0
1

Le responsable de l’Antenne Garde Républicaine Stade des Martyrs, Lieutenant Shabani Luangele a saisi l’Auditeur de Garnison de Kinshasa/Gombe contre le Commandant PNC détachement stade des Martyrs, le Commissaire Principal Volcan One, l’Adjudant Toussaint, un garde du Corps du Ministre des Sports et le Major Charlie.

Il les accuse notamment d’avoir voulu tirer sur ses éléments qui étaient partis pour interpeler un suspect d’avis de confiance. «Le Ministre des Sports enverra ses gardes du corps pour braquer les pistolets type GP et arme UZI à nos éléments tendant à tirer les balles. Cet incident a facilité le commandant du Détachement et l’Adjudant Toussaint de procéder à la destruction méchante de nos bureaux, en volant 2 motos de couleur rouge, détruisant tous les pneus de ma voiture stationnée devant mon bureau. Ils arrêteront plusieurs innocents, et le Ministre prononcera dans sa bouche en public devant son staff et quelques populations qui étaient aux abords que je n’aime pas la présence de la GR et que tant que je serai ministre, le stade c’est ma parcelle, je peux en faire ce que je veux, sans faire rapport à quelqu’un », a-t-il témoigné.

Il demande par conséquent à l’Auditeur de Garnison de Kinshasa/Gombe d’ouvrir un dossier d’information en charge des gardes du corps du numéro un des Sports. Les « bana moura » ne sont pas les seules victimes présumées de la bavure dont sont suspectés les gardes du corps de Papy Nyango.

Un certain Pierrot Yamba Yamba a lui aussi saisi pour sa part le Procureur Général de la République pour dénoncer la diffamation, dénonciation calomnieuse, coup et blessure volontaire ainsi que vol dont il se dit victime. «  En date du 05 avril 2018 vers 12 h précise, de passage sur Pont Ngabi dans les environs du Stade des Martyrs, de suite d’une crevaison des pneus de notre voiture type Fouga de couleur bleu, moi et mon ami Daniel Kangalu nous serons interceptés par les policiers commis à la garde du Ministre Papy Nyango qui nous ont tabassé sur mon ancienne plaie issue de mon accident de circulation, jusqu’à me fracturé la jambe droite actuellement en souffrance et même m’arracher toute la somme à ma possession de l’ordre de 1800 USD et 2000 FC et toutes autres pièces d’identité », a-t-il écrit au PGR.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Communiqué de la rédaction

La rédaction d’Alternance.CD informe à ses lecteurs qu’une photo du chef de fi…