Home Politique Veillée d’armes à « Ensemble pour le Changement », Moise Katumbi repositionne ses troupes

Veillée d’armes à « Ensemble pour le Changement », Moise Katumbi repositionne ses troupes

3 min read
0
0

Certains ont été maintenus à leurs postes, d’autres viennent de rejoindre l’équipe dirigeante de la plateforme qui soutient la candidature du dernier Gouverneur de l’Ex-province du Katanga à la présidentielle du 23 décembre prochain. Moise Katumbi a nommé samedi 6 avril 2018, les membres du Bureau politique et les coordonnateurs régionaux d’ « Ensemble pour le Changement ».

Ce sont au total soixante personnes qui feront désormais partie du bureau politique et qui dirigeront les douze régions politiques créées dans la foulée de ces décisions signées à Bruxelles. Il s’agit de régions du Katanga, Equateur, Bandundu, Kongo Central, Kinshasa, Kasaï-Occidental, Kasaï-Oriental, Tshopo/Bas-Uélé, Ituri/Haut-Uélé, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema.

Les activités politiques de ces grandes aires géostratégiques seront respectivement dirigées par Gabriel Kyungu, José Endundu, Boris Mbuku, Jean-Claude Mvuemba, Franck Diongo, Claudel Lubaya, Richard Kana, Dieudonné Bolengete, Norbert Ezadri, Grégoire Kiro, Jean-Claude Kibala et Joseph Tschomba. Ils sont tous membres du bureau politique dont font également partie notamment tous les chefs des partis du G7 et d’Alternance pour la République.

De leur côté, le Vice-Président et le Secrétaire Général conservent leurs postes. Ce dernier sera dorénavant secondé par treize Secrétaires généraux adjoints. Parmi eux, Christian Mwando, leader de l’Union Nationale des Démocrates Fédéralistes (UNADEF), Christian Mwando qui, s’occupera des Finances, une tâche taillée sur mesure pour l’ancien Ministre des Finances de l’Ex-Katanga.

Ces mises en place font partie des dernières stratégies de Moise Katumbi dans la ligne droite pour les élections législatives nationales et provinciales du 23 décembre prochain et la présidentielle qu’il compte remporter. Pour ce faire, les soutiens du Président du TP Mazembe doivent batailler dur pour le retour de leur champion au pays, lui qui vit toujours en exile et qui fait l’objet d’un acharnement sans précédent de la part du régime de Joseph Kabila.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Communiqué de la rédaction

La rédaction d’Alternance.CD informe à ses lecteurs qu’une photo du chef de fi…