Home Politique A cause de son langage ordurier, Kokonyangi recadré par un cadre de l’AFDC

A cause de son langage ordurier, Kokonyangi recadré par un cadre de l’AFDC

10 min read
0
0

Visiblement mécontent de la réaction démesurée du troisième vice-président de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC), Joseph Kokonyangi à l’annonce du constat de son auto-exclusion par l’autorité morale, Modeste Bahati, un cadre de ce parti l’a savonné. Dans une correspondance qu’il a intentionnellement partagée sur les réseaux sociaux, il lui a rappelé son passé peu glorieux et lui a fait part de sa désapprobation à ses élucubrations verbales contre le chef du parti qui l’a façonné.

L’annonce de l’auto-exclusion du Ministre de l’Urbanisme et Habitat dans une correspondance datée du 6 juin adressée au Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité par l’initiateur de l’AFDC était une demie surprise. Non pas pour son contenu qui était prévisible mais du fait même qu’il ait choisi de donner à l’intéressé l’occasion de le trainer dans la poussière.

Cela n’a pas tardé à arriver car, quelques heures après la publication de son auto-exclusion dans la presse, il a rejetée cette décision et s’en est pris à son auteur à des termes qui frisent le manque de respect et de considération.

Alors qu’il lui est reproché notamment des absences prolongées et non justifiées aux activités  du parti, défaut des cotisations mensuelles et le refus de se présenter aux invitations de la hiérarchie, il a répondu qu’il n’a pas de compte à lui rendre.

Kokonyangi a  déclaré qu’il n’a qu’un seul maitre qui se trouve être le Chef de l’État Joseph Kabila et qu’il est, l’autorité de Bahati au sein de la Majorité présidentielle dont il est le Secrétaire général adjoint.
Agacé, un cadre de l’AFDC du nom de Mulenda Sadiki l’a traité de tous les maux et a révélé au grand jour son passé. Lire l’intégralité de sa correspondance.

À l’attention Particulière du Camarade Kokonyangi witanene Joseph.

Cher Camarade,
Je suis en procession de votre interview depuis l’aéroport de Ndjili, au sujet de votre auto exclusion à l’AFDC et je m’empresse pour fixer l’opinion en ce terme :

Je vous rappelle, tout d’abord que l’administration ne se fait pas par le médias.

Il vous a été adressé des correspondances, mais répondez y, au-lieu de faire la fuite en avant.

S’agissant de la participation de vos mains lors de la création de l’AFDC ;
À ma connaissance, la création et la survie d’un parti Politique ont des implications financières,
avez vous contribué à hauteur de combien, dès lors qu’on vous reproche de n’avoir pas donner la cotisation au Parti ?

Quant à la richesse dont vous faîtes la prétention ;
Mais, vous êtes venus du Japon Piéton, alors que le Japon est un pays industriel fabriquant des véhicules,
aussi avec un costume lin de la couleur blanche, comme malekani (le drap qui sert à couvrir les cadavres )

En outre, vous avez pris la maison en location sur limete bilandos, où vous ne pouviez pas sortir après une pluie, car l’avenue étant inondée et ce, jus qu’à votre élévation au poste de SGA de la MP, le moment que vous avez déménagé au beau vent.

Concernant la recommandation à l’AM d’être au milieu du village :
Il vous souviendra que l’on vous a inventé à plusieurs reprises au parti pour parler de votre attitude médiocre,
vous avez boycotté, et la dernière invitation date du 12 mars 2018.

Kokonyangi Joseph, êtes vous un homme d’État ?

Un traître, ingrat et minable personne.

Celui que vous appelez Bahati avec un langage grossier a fait de vous :

– Député National, car il a financé votre campagne électorale, quoi que vous ayez détourné les financements des autres candidats du Maniema, comme Prof TABEZI,

– SGA de la MP,
– Ministre,
mais en cotre partie, vous crachez même sur sa famille par manque de professionnalisme.
Oubliant que l’épouse de l’excellence Bahati n’avait jamais fermé sa porte à votre épouse à chaque fois que cette dernière venait lui poser le problème de manger.

Kokonyangi, servir votre maître, le chef de l’État, c’est :
– spolier les maisons de l’État ?

– révolter le personnel de l’ONATRA et les habitants du site Mukonzo?

– prétendre déstabiliser l’excellence Bahati, puis lui arracher son Parti ?

– faire des fausses promesses de déstabiliser le SG Minaku, en vue de le remplacer ?

Le poids d’un homme Politique c’est le nombre des élus au sein du Parlement,
Kokonyangi, vous avez quel poids ?

Prenez le courage de mettre la main dans votre poche et de faire le lancement officiel de votre parti l’AFDL.

Aux jaloux qui vous envoient,
Ils doivent savoir que celui qui a trahit, trahira encore.

Je terminerai avec un constat selon lequel, Kokonyangi Joseph devient tout simplement fou et qu’il s’approche de sa mort.
Mulenda Sadiki.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Insolite/Kinshasa : Des Policiers harcèlent un cadavre

Un habitant de Kinshasa a été victime, ce samedi 23 janvier 2021, de la dernière tracasser…