Home Société Lutte contre les emballages en plastique en RDC: «Rec Asbl» sensbilse les supers marchés sur l’utilisation des emballages en papier

Lutte contre les emballages en plastique en RDC: «Rec Asbl» sensbilse les supers marchés sur l’utilisation des emballages en papier

4 min read
0
0

Après l’entrée en vigueur le 1er juillet 2018 du décret n° 017/018 du 30 décembre 2017, portant interdiction de production, d’importation, de commercialisation, et d’utilisation des sacs, sachets, films, et autres emballages en plastiques, l’Asbl le Réseau des éco-citoyens (REC), est descendu sur terrain ce mardi 3 juillet 2018 dans certains supers marchés de la capitale congolaise pour la distribution gratuite des emballages en papier.

Par la même occasion Rec a lancé officiellement une campagne de sensibilisation pour lutter contre le sachet plastique qui occupe une place importante dans l’économie Congolaise résumé à travers le message :«Emballage en sachet, désormais je n’y accepterait plus».  Le Go de la campagne eu lieu au super marché Facebook de Kitambo magasin.
Cette sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale sans sac plastique célébrée le 3 juillet de chaque année.

Les emballages en papier distribués gratuitement, sont une fabrication artisanale de cette association, une alternative aux emballages en plastiques dont la pollution a envahi toute la ville de Kinshasa et sans une solution efficace et efficiente.
Pour Guillaume-Trésor Kakesa, coordonnateur de cette Asbl, le message que Rec a voulu passer, c’est de susciter une conscience éco-citoyenne face au grand défi écologique auquel fait face notre pays.
«La journée mondiale sans sac plastique 2018 célébrée ce 3 juillet, doit nous donner une matière à réfléchir au regard des méfaits du plastique dans notre pays. De la dégradation du paysage à la détérioration de notre sol. Et jusque là personne ne s’en rende compte du danger. Il faudra donc que nous Congolais, devenions Éco-citoyen car, comme je le dis toujours, protéger l’environnement, c’est protéger l’homme. Lorsque l’environnement est pollué , c’est homme qui subit toutes les conséquences»,  a-t-il déclaré.

Expliquant le pourquoi du choix des supers marchés, Guillaume-Trésor Kakesa a estimé que c’est un choix stratégique du faite que, de par la nature de leurs activités, les supers marchés sont des grands utilisateurs des emballages en plastiques.

D’où, l’intérêt de commencer par les sensibiliser pour que leur économie ait aussi une attention sur la protection de l’environnement et le développement durable.
Il a souligné que cette campagne est un appel à une synergie écologique pour sauver notre environnement car, sauver l’environnement c’est sauver à aussi.

TK/CP

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Violences sexuelles et basées sur le genre: JHR/JDH balise le chemin de la collaboration entre Magistrats, OSC et journalistes

En République Démocratique du Congo, il n’est pas facile d’accéder aux informations des vi…