Home Politique Cadre de l’UNC, Leon Nguwa: «Vital Kamerhe a le profil du candidat commun de l’opposition»

Cadre de l’UNC, Leon Nguwa: «Vital Kamerhe a le profil du candidat commun de l’opposition»

7 min read
0
0

Rencontré dans la salle où se tient le deuxième congrès de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC), ce jeune cadre loue les qualités de son leader. Pour Leon Nguwa Okandjo, Vital Kamerhe remplit tous les critères pour porter les espoirs de l’opposition à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Il a dans la foulée d’une interview accordée à Alternance.CD, déclaré sa candidature à la députation nationale dans la circonscription électorale de Lodja dans la province du Sankuru. Il se positionne comme le candidat de la rupture avec la barbarie et la terreur qui ont élu domicile dans sa terre natale. Le Coordinnateur près du secrétaire général adjoint de l’espace Grand Kasaï de l’UNC est un jeune acteur politique dont le combat politique dépasse la taille de ses oreilles. Il avait notamment été détenu pendant plus d’une année dans les cachots de l’Agence Nationale de Renseignements(ANR) et le Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa(CPRK-ex prison de Makala). Il avait démissionné de son poste de Conseiller au ministère du budget pour respecter la décision du parti après la rébellion de Pierre Kangudia. Leon Nguwa a également initié la Jeunesse pour la Construction du Sankuru (JECOSA) pour défendre les valeurs citoyennes et démocratiques dans sa province.

ALT: En tant jeune leader de l’UNC, qu’est ce que ce deuxième congrès représente pour vous?

Leon Nguwa: ce deuxième congrès est un moment fort et inoubliable pour moi car le Président National Vital KAMERHE vient encore une fois de prouver aux jeunes que nous sommes importants et qu’il compte énormément sur nous.

Pour vous, Vital Kamerhe a-t-il le profil d’être candidat commun de l’opposition?

Oui Vital Kamerhe a le profil du candidat commun de l’opposition de par ses qualités de réunificateur et Pacificateur mais aussi par sa connaissance parfaite de la politique de la RDC sur tous les plans. Vous avez suivi aujourd’hui comment il a presque tout brossé sur la situation politique, économique et sociale du pays, sa perspicacité prouve combien il est utile pour ce pays.

Avec où sans la machine à voter, l’UNC est elle prête à participer aux élections?

L’UNC est plus que prête à aller aux élections mais sans la machine à voter et le président national l’a si bien dit. Cette invention de la CENI est un instrument de la tricherie et que cette question de la machine à voter est un faux débat d’autant plus que nulle part la loi électorale ne l’a prévue et donc pour nous UNC, nous demandons à la CENI de prendre la voie de la raison qui n’est autre que respecter la loi électorale dans toutes ses dispositions tout en élagant cette machine pour de raisons de la paix et de la transparence pour des élections apaisées.

Quelles sont vos ambitions personnelles en rapport avec les élections?

Je suis candidat député National dans la circonscription de lodja. A cet effet, j’exhorte tous nos frères à adhérer à une nouvelle dynamique, un nouvel élan, une nouvelle énergie ainsi que notre engagement à sauver notre territoire de Lodja en particulier et notre province du Sankuru en général. Cette province est plongée dans des division, des tueries, des incendies des maisons. Ces anti valeurs n’ont pas de place au Sankuru, terre de Patrice Emery Lumumba. Aucune raison ne pourra justifier cette barbarie que nous déplorons et dénonçons chaque jour. Nous estimons que ce sont les conséquences de luttes de positionnement quese livrent sans vergogne les acteurs de la majorité présidentielle pour leurs intérêts personnels et ceux de leurs familles.

Interview réalisée par Patrick LOKALA

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…