Home Politique Élection Présidentielle: Vital Kamerhe investi candidat de l’UNC

Élection Présidentielle: Vital Kamerhe investi candidat de l’UNC

5 min read
0
0

Les rideaux sont tombés sur le deuxième Congrès de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC) ce samedi 4 août 2018. Les congressistes ont pris plusieurs résolutions dont les principales sont l’investiture de Vital Kamerhe à la candidature pour l’élection présidentielle et la présentation de son programme. Il a été reconduit à la tête du parti pour un mandat de cinq ans.

Le dossier de sa candidature sera déposé au bureau de réception et de traitement des dossiers de la CENI en début de semaine.

Dans son discours de candidat devant un parterre d’invités et de milliers de membres et cadres de son parti, il a dévoilé un programme de gouvernement qui place l’homme au centre de tout.
Dans les vingt grandes lignes du programme du gouvernement de Kamerhe, il faut retenir la refondation totale de l’Etat, l’instauration d’un leadership rassembleur et visionnaire; la mise en place d’une armée républicaine et d’une police professionnelle au service de la population et de l’ordre public; la reforme de la justice; la lutte contre la corruption; la reforme de l’éducation; la mise en place d’un système de prise en charge sanitaire ou encore la croissance économique et sa diversification.
La reforme du secteur minier sera aussi parmi les priorités de l’ancien président de l’Assemblée nationale tout en ayant des perceptives sur la guerre de l’eau qui guette la RDC à l’horizon 2050.

Il faut rappeler que lors de son discours d’ouverture, Vital Kamerhe avait promis qu’une fois remporter les élections, l’UNC va faire de la RDC une puissance économique au monde au même titre que le Brésil et la Chine. Et ce, a-t-il dit, en passant par la refondation de tous les secteurs de l’Etat. Des militants ont entonné des chants et cries de joies à l’honneur de leur président national qui avait lancé au premier jour du congrès le slogan, «j’aime le Congo et nous aimons le Congo».

Avant de déclarer clos les travaux du congrès de l’UNC, Vital Kamerhe a réaffirmé que l’opposition congolaise a une responsabilité historique d’amener le peuple à une alternance politique de son histoire. Il a également rassuré que Jean-Pierre Bemba, Félix Tshisekedi et lui seront flexibles pour ne pas faire perdre au peuple congolais une opportunité qui se trouve devant lui à cause de leurs égos pour des intérêts personnels.
Patrick LOKALA

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Communiqué de la rédaction

La rédaction d’Alternance.CD informe à ses lecteurs qu’une photo du chef de fi…