Home Politique Shadary désigné candidat du FCC, Vidiye Tshimanga redoute un piège contre l’opposition

Shadary désigné candidat du FCC, Vidiye Tshimanga redoute un piège contre l’opposition

5 min read
0
0

Après l’annonce du dauphin de Joseph Kabila et le dépôt de sa candidature à la présidentielle, il est maintenant permis de rêver d’une alternance politique au sommet de l’État en République démocratique du Congo. 

Si plus d’un congolais jubilent, certains appellent à la prudence et à la vigilance. C’est le cas de Vidiye Tshipamba Tshimanga qui craint un piège tendu à l’opposition dans ce processus électoral. Le Président de la Dynamique Congo Uni (DCU) estime que le seul moyen pour l’opposition de battre le candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) est de présenter une candidature unique. A cet effet, ce proche de Felix Tshisekedi appelle les principaux leaders de l’opposition à se surpasser.
Intégralité de son analyse publiée sur facebook:

A ceux qui pensent que le nom de Shadari est une fleur offerte à l’opposition et que Kabila est bete… Réveillez-vous et observez.

Puisqu’il y aura plusieurs candidats et un seul tour, soyez assuré que le candidat Shadari gagnera avec une courte différence de pourcentage.

Le seul recours de l’opposition à la cour suprême ou à la cour constitutionnelle, hors celles-ci est acquise à la famille politique à l’actuel président de la république.

Scénario 1: la cour donne raison à l’opposition et annule les élections. Il faudra donc les réorganiser en trouvant u. Budget 1,2 milliard USD… Plus ou moins 3 ou 4 ans pour y parvenir, qui reste président de la république pendant cette période? Joseph Kabila.

Scénario 2: la cour maintient le résultat Shadari devient pantin de Kabila, l’armée, la police et tous les services de sécurité restent entre les mains de la famille Kabila.
Ils organisent un référendum, changent la constitution, Joseph Kabila reprend la présidence aux élections suivantes et devient président à vie.
Voilà le piège de lequel, nous, l’opposition, sommes tombés.

Solutions envisageables

1 Boycott des élections par toute l’opposition unie si la CENI n’est pas réorganisée avec intégration de délégués de l’opposition, rejet des machines et application des principes de la CENCO. Car même avec un candidat unique le FCC de Joseph Kabila trichera et gagnera.

Pour ceux qui ne comprennent pas: imaginez un match de foot DCMP-Imana contre As V-Club et l’arbitre c’est Tango four… Qui sera vainqueur?

Pour ça, il faudrait que les grands leaders s’entendent et s’humilient ( malheureusement ils n’y sont pas prêts trop pressés de remplacer Kabila…) et à parler d’une seul voix.

Post de Vidiye Tshipanda Tshimanga sur facebook.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…