Home Politique CNDH-RDC: Mwamba Mushikoke Mwamus place l’Etat congolais devant ses responsabilités

CNDH-RDC: Mwamba Mushikoke Mwamus place l’Etat congolais devant ses responsabilités

4 min read
0
0

Le président de la Commission Nationale des droits de l’homme (CNDH) a présidé ce mercredi 15 août 2018, la cérémonie de présentation du Statut A d’accréditation de sa structure au niveau du sous comité de la commission des droits de l’homme aux Nations Unies.

«Je n’ai pas voulu attendre cinq pour agir, a-t-il lancé d’entre de jeu. Du 25 juillet 2015 à ce jour, cette institution d’appui à la démocratie va de progrès en progrès et le dernier en date est son passage au statut A. Ce statut est un statut d’excellence, synonyme d’une reconnaissance mondiale.
En présence de plusieurs personnalités et autorités, notamment de la ministre des droits humains et des autres invités venus assister à cet événement, le président de la CNDH n’est pas allé sur le dos de la cuillère pour indiquer que la durée au statut A est de cinq ans. Et que, son institution risque d’être rétrogradée dans la mesure où elle manque de bâtiment et de moyens financiers conséquents pouvant lui permettre de bien fonctionner pour atteindre ses multiples objectifs.

Réponse du berger à la bergère, pour sa part, la ministre des droits humains, Marie Ange Mushobekwa a reconnu les conditions dans lesquelles la CNDH travaille et a promis de lui apporter son soutien. Celui-ci devra porter pour obtenir des bâtiments et des moyens financiers à la hauteur des ses ambitions.

D’après Mwamba Mushikoke, le fait pour la CNDH de passer au statut A des commissions des Etats membres de la commission des droits de l’homme de l’ONU, lui procure outre la reconnaissance mondiale, d’autres avantages tels que, le statut d’éligibilité et d’électrice aux institutions internationale, elle a le droit de présenter les rapports au même titre que le gouvernement et autres.

Avant de clôturer cérémonie, le président de la CNDH a sollicité l’implication des médias pour plus de sensibilisation et visibilité de ses activités.

Patrick LOKALA

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…