Home Politique Naby Okito sur la désignation de Ramazani Shadary: « Désormais, la RDC n’est plus un pays de tensions et d’émotions »

Naby Okito sur la désignation de Ramazani Shadary: « Désormais, la RDC n’est plus un pays de tensions et d’émotions »

8 min read
0
0

La décision du Chef de l’Etat de ne pas briguer un troisième mandat et la désignation de son dauphin continue à susciter des réactions. Le visionnaire du courant spirituel dénommé « suprématie de la théocratie sur la démocratie pour une nouvelle civilisation du monde », Naby Okito a enjoint sa voix à celles de nombreuses personnalités qui applaudissent Joseph Kabila. Mais lui, il étend ses félicitations à l’ensemble de la classe politique congolaise dont il salue le civisme politique.

Au moment où tout le monde redoutait le pire au regard de la dégradation de la situation politique de la République démocratique du Congo, il était parmi les rares personnes à se montrer optimistes.

A travers une série d’interviews dans les médias, il avait expliqué à qui voulait l’entendre que,  si les acteurs politiques privilégiaient l’intérêt commun au détriment des intérêts personnels, la crise multiforme qui frappait le pays allait trouver de solution.

Et après le choix d’ Emmanuel Ramazani Sharady pour porter le brassard du Front Commun pour le Congo (FCC) et la décrispation de l’atmosphère politique qui s’en est suivie, il revient à la charge pour constater la prise en compte de ses conseils par les acteurs politiques.

A l’en croire, en se réunissant au sein de différentes plateformes, les politiques ont révélé à la face du monde qu’ils ont compris que l’union fait la force. « Le civisme que j’ai toujours prôné a porté de fruits, c’est pourquoi les différents acteurs politiques tant de l’opposition que de la Majorité iront cette fois-ci aux élections en ordre, regroupés dans des plateformes », se réjouit-il.

Usant de son franc-parler légendaire, il estime qu’après la désignation du candidat unique du FCC, la balle est dans le camp de l’opposition qui doit désigner son candidat commun. « Je remercie Dieu pour avoir exaucé ma prière. Je remercie les autorités pour l’encadrement des foules lors des meetings de Félix Tshisekedi et d’Ensemble de la place Sainte Thérèse ainsi que le jour du retour de Jean-Pierre Bemba. Je remercie enfin les dirigeants de partis de l’opposition pour le bon comportement de leurs militants à ces occasions », ajoute Naby Okito.

Pour ce leader spirituel, en renonçant à briguer un troisième mandat, Joseph Kabila a prouvé qu’il est la bénédiction pour le Congo annoncée par le prophète Simon Kimbangu. « Joseph Kabila a déjà jeté les plans de la fondation de la démocratie, il revient aux autres de faire le reste de travaux. Désormais la RDC n’est plus un pays de tensions et d’émotions mais au contraire, elle est devenue un pays de la compassion », soutient-il.
Il faut purifier la terre congolaise

D’autre part, le visionnaire de la suprématie de la théocratie sur la démocratie pour une nouvelle civilisation du monde est d’avis que le pouvoir congolais est une plaque tournante. « Après le Kongo Central avec Joseph Kasavubu, l’Equateur avec Mobutu et le Katanga avec Mzee Kabila et Joseph Kabila, maintenant c’est autour du Maniema, du Kasai ou du Grand Bandundu. Après le dépôt des candidatures, il est temps que les partis politiques poursuivent les discussions pour plus de compromis en vue de la tenue des élections crédibles et démocratiques dans un climat apaisé », insiste-t-il.

Par ailleurs, il invite le futur président de la Republique à penser une fois élu, à la réparation des congolais avec Dieu, avec les ancêtres et entre eux les vivants. « Nous devons réparer avec Dieu c’est-à-dire, renouveler notre alliance rompue en Egypte. Nous devons réparer avec les ancêtres en organisant une journée de purification de la terre au cours de laquelle les familles de martyrs devront recevoir l’indemnisation. Ensuite, on devra préparer un cercueil pour le repos en paix de tous les martyrs inconnus dont l’esprit vient habiter dans les corps de congolais, ce qui crée l’esprit de vengeance et l’incompréhension », explique ce visionnaire.

Et de plaider en faveur de la reconnaissance pour le travail qu’il affirme avoir réalisé avec le chef coutumier Kyungu Kisebwo pour la purification de la terre congolaise.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Prestation de serment des nouveaux juges de la Cour Constitutionnelle: Le PPRD pousse Sylvestre Ilunga à la rébellion contre Félix Tshisekedi

C’est parti pour un bras de fer digne de ce nom au sommet de l’Etat entre le Président de …