Home Société Démarrage de l’atelier de planification du réseau des journalistes sur les ressources naturelles

Démarrage de l’atelier de planification du réseau des journalistes sur les ressources naturelles

4 min read
0
0

Mettre en place un plan d’action en impact direct des activités à réaliser, c’est l’objectif que poursuit cet atelier. Il réunit les membres du réseau des journalistes sur l’exploitation illégale des ressources naturelles. Durant trois jours, à dater de ce mercredi 22 août 2018, de se pencher, avec l’implication de la conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs ( CIRGL) et l’appui technique et financier de la coopération allemande sur la question de l’exploitation des ressources naturelles.

Cet atelier de planification connaît la participation des experts venus du Cameroun. Ces derniers vont aider des journalistes congolais et étrangers à dégager un plan stratégique et opérationnel susceptible de réduire, à court et à long terme, l’exploitation illégale des ressources naturelles en RDC et dans la région des grands lacs.

Au premier jour, les travaux ont porté sur quatre modules développés par différents intervenants. Le premier a concerné l’introduction de l’atelier, un exercice protocolaire de présentation des participants et de l’objectif et le cadre de celui-ci. Le deuxième module était revenu sur l’état de lieux, reprenant le cadre global de la CIRGL, la genèse du réseau des journalistes dans la mise en œuvre de l’IRRN, et l’état de mise en œuvre de l’IRRN en RDC et perceptives. Quant au troisième module, il s’est agit d’analyser des défis internes et externes du réseau des journalistes sur l’IRRN en RDC. A ce propos, il faut noter que sur le plan interne, les discussions ont tourné autour du fonctionnement, répartition des rôles , organisation du travail, communication et mobilisation des ressources. Et sur le plan externe, il a été question de l’évaluation de la relation du réseau avec les médias et celle qu’il entretient avec les autres acteurs de l’IRRN.
Enfin, le quatrième et dernier module a fait une analyse des tendances globales nationales et régionales sur quatre axes à savoir: les tendances minières et environnementales politiques, sécuritaires et les tendances sociales et humanitaires.

Outre les membres du réseau des journalistes sur l’exploitation illégale des ressources naturelles, cet atelier de planification connaît aussi la participation des cadres de la CIRGL, de la GIZ ainsi que d’autres professionnels de médias de Kinshasa.

Patrick LOKALA

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…