Home Politique Présidentielle: Jean-Phillibert Mabaya et ses 95 milliards de dollars pour «restaurer la dignité du congolais»

Présidentielle: Jean-Phillibert Mabaya et ses 95 milliards de dollars pour «restaurer la dignité du congolais»

7 min read
0
0

Le candidat Président de la République Jean-Phillibert Mabaya Gizi Amine a présenté mardi 18 septembre son programme d’action chiffré à un peu plus de 95 milliards de dollars américains.

C’était dans la salle de fêtes du centre catholique Nganda, en présence de cadres et membres du regroupement politique de l’opposition, Arc-en-ciel du Congo(ACC) qui a porté sa candidature qu’il a donné les axes de ce qu’il compte faire une fois élu.
Ce projet de société vise à «restaurer la dignité du citoyen congolais» et pour ce faire, il touche tous les secteurs de la vie nationale.

Présenté à trois volets, à savoir la vision du Congo que se fait le candidat président Mabaya, la restauration de la dignité du congolais et les douze piliers de son programme.

Donnant les grandes lignes du Congo qu’il veut, il a expliqué qu’il a une vision humaniste du Congo et, qu’il rêve d’un Congo terre d’égalité, terre de justice, terre de participation, terre de liberté, terre de justice etc.

Bref, l’ACC se promet de redorer le blason du Congo.
Pour bien élaborer son programme d’action, le candidat Mabaya s’est posé les questions de savoir d‘où nous venons? Où sommes-nous et où voulons-nous aller?
A la dernière interrogation, il a répondu en substance qu’étant donné que la RDC a manqué tous les rendez-vous de son histoire, à cause notamment de l’hypocrisie et de la médiocrité de ses dirigeants, les « élections du 23 décembre 2018 est une occasion de se racheter». D’où il propose son ambitieux projet pour atteindre le développement integral.

Les douze piliers de son programme

Présent à cette cérémonie, le Ministre d’État aux Relations avec le parlement et cadre de l’ACC, Jean-Pierre Lisanga Bonganga a présenté la biographie de leur candidat président.

Une occasion pour l’Autorité morale de la Convention Chrétienne pour la Démocratie(CCD) de clamer son appartenance à l’opposition. « C’est au nom de l’Accord de la Saint Sylvestre et des arrangements particuliers que je suis au gouvernement en tant que démocrate et patriote. Je garde mon indépendance d’esprit et mon autonomie. L’Ar-en-ciel du Congo s’affirme comme regroupement politique de l’opposition et s’engage à soutenir toutes les actions de ses pairs de l’opposition dont le candidat unique et le programme commun», a-t-il déclaré.

En attendant ce programme commun qui tarde à venir, le candidat de l’ACC a indiqué que son programme aura douze piliers suivants:
La restauration de la paix, de l’unité et de la cohésion nationale, la construction d’une démocratie participative et l’instauration d’un État de droit, la promotion de l’éducation; l’impulsion de la croissance et du développement économique; la promotion des investissement. La construction des infrastructures, la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement, le développement équilibré des provinces; la promotion de la femme, l’encadrement des jeunes et la promotions des sports et, l’engagement des reformes structurelles pour la rénovation de l’administration publique.

Pour réaliser ce projet de société, il table sur un budget de 95 milliards de dollars pour cinq ans dont 5 milliards pour la première année. « Nous allons faire en sorte que chaque congolais soit payé à la mesure de son travail», a-t-il promis après avoir fait remarquer que jamais la réalisation du budget de la RDC n’a été au-delà de 4,6 milliards.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Désignation du Porte-parole de l’opposition : Le groupe parlementaire MS-G7 met hors course les pro Fayulu

C’est une  bataille arrangée autour de la désignation du Porte-parole de l’opp…