Home Politique Double nationalité du gouverneur du Sankuru: Quand Lambert Mende se fait ridiculiser sur les réseaux sociaux

Double nationalité du gouverneur du Sankuru: Quand Lambert Mende se fait ridiculiser sur les réseaux sociaux

5 min read
0
0

Il ne s’était pas encore exprimé publiquement sur ce dossier. C’est finalement sur les réseaux sociaux que le Ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende Omalanga a choisi de briser le silence sur l’invalidation de la candidature du gouverneur du Sankuru, Berthold Ulungu aux législatives provinciales pour défaut de nationalité. Et le moins que l’on puisse dire, des internautes se sont payés sa peau.

A la grande surprise, il a reconnu que son protégé(élu gouverneur pour le compte de son parti, la Convention des Congolais Unis CCU) détient bel et bien la nationalité belge et semble minimiser cette violation grave de la constitution.
«Berthold Ulungu est le gouverneur du Sankuru jusqu’à la fin de son mandat. Qu’il n’ait pas encore finalisé les formalités pour récupérer sa nationalité n’y change rien», a-t-il reconnu.

Et comme pour justifier le maintien de ce citoyen belge qu’il a placé à la tête du Sankuru, ce membre du gouvernement qui se dit nationaliste et anti-impérialiste a évoqué le moratoire donné aux députés nationaux et sénateurs de la législature de 2006 er 2011 détenteurs d’une double nationalité pour renoncer à leur seconde nationalité. «Comme tous les autres responsables dans son cas, il a été porté à la tête de la province pendant le moratoire», a soutenu le ministre de la Communication.

Les railleries des internautes

Cette affirmation a suscité une pluie de commentaires dont la grande majorité se moquent de son auteur qui selon eux, a fait preuve d’une certaine légèreté dans cette affaire.

«L’article 10 de la Constitution de la République Démocratique du Congo, telle que révisée à ce jour, proclame que la nationalité congolaise est une et exclusive. … Il en découle que l’acquisition par un Congolais d’une nationalité étrangère entraîne ipso facto la perte de la nationalité congolaise. Par conséquent, ce dernier ne peut aucunement assumer de charges d’Etat…Ainsi être soutenu par une déclaration d’un ministre de surcroît est une aberration», a regretté un internaute sous couvert d’anonymat.

Par ailleurs, dans son message largué sur watsap, Lambert Mende ne s’est pas  limité seulement à défendre Berthold Ulungu. Il a affirmé sans gêne que beaucoup de dirigeants de différentes institutions de la RDC détiennent d’autres nationalités. «Et les ministres, députés, sénateurs et autres dignitaires qui exercent leurs fonctions en étant dans le même, pourquoi vous n’en parlez pas?», a-t-il demandé à ceux qui exigent la démission du gouverneur du Sankuru.
RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Violences sexuelles et basées sur le genre: JHR/JDH balise le chemin de la collaboration entre Magistrats, OSC et journalistes

En République Démocratique du Congo, il n’est pas facile d’accéder aux informations des vi…