Home Culture Dans un ouvrage contenant ses discours à la primature, Matata Ponyo livre les secrets de performances économiques réalisées par son gouvernement

Dans un ouvrage contenant ses discours à la primature, Matata Ponyo livre les secrets de performances économiques réalisées par son gouvernement

8 min read
0
0

«Matata Ponyo Mapon, Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement. Les discours de la Primature», c’est le titre de l’ouvrage rédigé par le Premier ministre honoraire Augustin Matata Ponyo et dont le vernissage a eu lieu ce mardi 13 novembre 2018 à l’hôtel Memling à Kinshasa. Contenant dix-sept chapitres écoulés sur plus de neuf cent pages, cet ouvrage retrace une période de gouvernance de la République démocratique du Congo en exposant la vie de son auteur durant son passage à la primature.

Plusieurs personnalités du monde scientifique, diplomatique, politique et des affaires ont participé au baptême de ce recueil qui est accompagné d’un supplément contenant les correspondances adressées à son auteur à l’époque où il dirigeait le gouvernement.

Il a été porté sur fonds baptismaux par le Représentant de l’Eglise du Christ au Congo(ECC), le Révérend Dr Bokundoa.

Intervenant deux ans après son départ de la primature, ce livre de mémoire et d’histoire est un joyau que Matata Ponyo lege à la jeunesse et aux futurs dirigeants sur les secrets de performances économiques réalisées en RDC entre 2012 et 2016. Il s’agit donc d’un exercice à la fois littéraire, économique et même politique auquel s’est livré ce Docteur en économie.

En lisant ses discours prononcés à différentes circonstances de la vie nationale, les lecteurs peuvent facilement comprendre son obsession à la recherche des résultats et la compétence remarquable de ses anciens collaborateurs.

Dans son discours de présentation,   il a indiqué que le bien-fondé de cet ouvrage est aussi de remercier le Chef de l’Etat Joseph Kabila pour sa vision éclairée, reconnaitre l’apport de ses anciens collaborateurs et tous les anciens membres de son gouvernement dans les performances économiques réalisées.

Matata Ponyo s’est dit aussi reconnaissant aux millions de congolais et aux partenaires de la RDC qui ont accompagné son action. « Au-delà de toutes les interprétations qui peuvent être faites, le mode opératoire de gestion macroéconomique du gouvernement répondait aux exigences d’un leadership de qualité et de fondement de la bonne gouvernance. A un leadership visionnaire de Son Excellence Monsieur le Président de la République, appuyé par un leadership opérationnel de l’ensemble du gouvernement. En effet, le gouvernement avait pu dégager sur base de la vision de la Révolution de la modernité initiée par le Chef de l’Etat, un plan quinquennal de développement », a-t-il expliqué.

Le passage sur les fonds baptismaux de « Matata Ponyo Mapon, Plaidoyer pour la bonne gouvernance et le développement. Les discours de la Primature » va certainement marquer l’histoire de la RDC. Ce, parce que,  c’est une première qu’un ancien haut dirigeant congolais expose dans un ouvrage,  sa gestion de la chose publique sans peur d’être confondu par ses détracteurs.

Partager son expérience avec la postérité

Par ailleurs, enseignée dans plusieurs universités à travers l’Afrique, notamment à l’Université du Caire en Égypte, à l’Université du Ghana, à l’Université Protestante au Congo(UPC) ou encore à l’Université de Kisangani, l’histoire des performances économiques de la RDC(2012-2016) est dorénavant à la disposition du grand public.

Pour rappel, ces performances économiques qui ont forcé l’admiration de plusieurs imminents économistes du monde dont des experts du Fonds Monétaire International(FMI) et de la Banque mondiale, ont fait dire à un haut esprit de l’une des institutions de Bretoon Wood que le « standard de gestion de la primature était comparé à celle de la banque mondiale ».

Ainsi, Matata Ponyo et l’ensemble des anciens membres de son gouvernement restent fiers de leurs réalisations. « Bref, nous avons financé beaucoup d’activités pour relancer la croissance économique et pour créer des emplois à telle enseigne que le programme économique et social de notre pays a été apprécié par le PNUD et, la RDC a gagné 11 places dans le classement mondial des indices de développement humain (IDH), passant de la 186ème place en 2014 à la 176ème en 2015. Tout ceci devrait être dit dans un ouvrage pouvant servir de repère à ceux qui cherchent à savoir quels sont les ressorts des performances économiques qui ont été réalisées par les membres de mon gouvernement », a-t-i déclaré.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC: Le cabinet du VPM des Affaires étrangères dément les rumeurs faisant état de risque de rupture de stocks des passeports ordinaires

Le démenti est du Ministère des Affaires étrangères et porte la signature de Bernard Mpets…