Home Politique Kwango: Théophile Mbemba conspué à Kenge

Kwango: Théophile Mbemba conspué à Kenge

3 min read
0
1

L’intolérance politique bat son plein dans certaines provinces du pays en plein campagne électorale. Théophile Mbemba en a appris à ses dépens, dimanche 2 décembre 2018.

Parti lancer la campagne électorale pour le compte du Front Commun pour le Congo(FCC) à Kenge, Chef-lieu de la province du Kwango, l’ex directeur de cabinet du Chef de l’État a  failli être pris en partie par de groupes de gens non autrement identifiés.

Selon le correspondant d’Alternance.CD dans le Grand-Bandundu, il a été accueilli par des sifflets et des insultes à son entrée dans sa ville.

«Il était accompagné de dizaines de militants de partis membres du FCC et d’un orchestre musical Kimbanguiste local. Mais au moment où son escorte a foulé le sol de la ville de Kenge, on a entendu des sifflets et de huées venant de partout», rapporte notre source.

Elle ajoute qu’on a assisté aussi à des jets de pierres et que Théophile Mbemba ne s’en sortirait pas indemne sans le concours des éléments de la police nationale qui l’entouraient.

Contacté, un proche du Gouverneur du Kwango a confirmé cette information mais minimise sa portée. «Des jeunes gens désespérés et manipulés ont tenté de perturber l’accueil de ce cadre du FCC mais croyez-moi, il n’y a rien eu de grave. Ce n’est qu’un petit incident, comparé à l’accueil chaleureux qui lui a été réservé», explique- t-il sous couvert d’anonymat.

Toutes nos tentatives pour entrer en contact avec Théophile Mbemba n’ont pas abouti.

Reste que dans ces conditions, il sera difficile pour l’ancien ministre de l’ESU de battre campagne électorale pour lui-même (il est candidat à la députation nationale à Kenge) et pour le candidat du FCC à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Robert Djanya
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Pour l’unité du Sankuru: Christophe Lutundula prône le vivre-ensemble-différent

Candidat n°51 aux législatives nationales dans la circonscription électorale de Katako-Kom…