Home Politique Ramazani Shadary à Buta : « Nouvelle Province enclavée, le Bas Uélé sera une province moderne comme d’autres »

Ramazani Shadary à Buta : « Nouvelle Province enclavée, le Bas Uélé sera une province moderne comme d’autres »

6 min read
0
0

C’est dans soirée de ce lundi 10 décembre 2018 que le candidat du Front Commun pour le Congo(FCC) a foulé le sol de Buta, chef-lieu de la Province du Bas Uélé. Emmanuel Ramazani Shadary y a été massivement accueilli par des milliers de personnes venues de six territoires qui composent cette province issue du démembrement de l’Ex-Province orientale.

En provenance de la Province du Kwango, il a encore frappé fort en tenant un gigantesque meeting.

Après avoir achevé ses tournées au Grand Katanga et au grand Équateur, le dauphin du Chef de l’État n’a pas l’air d’être fatigué pour aller jusqu’au bout de sa campagne. Ce soir, en présence des autorités politico-administratives locales, des élus nationaux et provinciaux, anciens ministres et cadres d’entreprises venus de plusieurs horizons, il a séduit le stade Muzikatebe rempli du monde comme jamais par le passé.

Encore une fois, il n’a pas manqué de démontrer sa particularité face à ses adversaires : la connaissance du pays et du Congo profond

Ayant une maîtrise quasi parfaite du Bas-Uélé pour y avoir séjourné maintes fois, il n’a pas attendu que les électeurs lui posent leurs propres problèmes.

Dans une dialectique persuasive et une interaction hors norme avec les foules en liesses, Shadary a promis de «faire de Buta une fois élu, une province modernisée au même titre que d’autres», selon ses termes.
Il a rassuré la population de ce coin du pays qu’une fois élu président de la République, il enverrait en prison les auteurs de détournements des richesses qu’elle regorge. Ce, a-t-il précisé, dès janvier prochain.

Le désenclavement de la Province par la réhabilitation de plusieurs routes ( Buta- Kisangani, Buta- isiro, la route de Banalia…), les moyens pour électrifier le chef-lieu du Bas-Uélé et ses environs…, sont parmi d’autres engagements pris par le candidat n°13 devant la population du Bas-Uélé.

Il a martelé qu’il va boucher toutes les voies de coulage des recettes de l’État.

S’agissant de l’enseignement primaire, il a promis la gratuité et la prise en charge, l’amélioration des conditions d’études pour les étudiants.

Passant de la parole à l’acte, Emmanuel Ramazani Shadary a pris en charge une partie des frais académiques de certains étudiants qui lui ont formulé de demandes.

Dans le secteur de la santé, il compte procéder à la réhabilitation de l’hôpital général de Buta.

Pour lier l’utile à l’agréable, le football s’est invité à son discours. A cet effet, il a promis la construction d’un stade moderne dans le chef-lieu de la Province au plaisir du public qui l’a fortement acclamé.

En définitive, ERS a appelé la jeunesse du Bas-Uélé à ne pas céder à la manipulation de «ceux qui ne se sont pas préparés aux élections» et «à ne pas s’en prendre à la CENI qui est un patrimoine commun».

Il faut dire qu’Emmanuel RAMAZANI SHADARY est à sa 11e Province et 1 territoire ( Bumba) où il a présenté aux électeurs son programme de campagne, sollicitant les suffrages pour briguer la magistrature suprême.

Gigo/Correspondant ALT/Pr.Or

Charger plus d'articles connexes
Load More By Patrick Lokala
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Christelle Vuanga : «Le gouvernement de la RDC devrait encourager les entreprises qui engagent les personnes handicapées»

L’Assemblée nationale a déclaré, au cours de la séance plénière du vendredi 29 mai 2…