Home Politique Pour la révolution socialiste, le Palu se fait l’apôtre de la vulgarisation du projet de société de Shadary

Pour la révolution socialiste, le Palu se fait l’apôtre de la vulgarisation du projet de société de Shadary

14 min read
0
0

Le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) marque une présence incontestable depuis le lancement de la campagne électorale. Alors que certaines formations politiques se contentent de simples apparitions lors des meetings du candidat du Front Commun pour le Congo(FCC), le parti cher au Patriarche Antoine Gizenga est lui, engagé dans un véritable travail de vulgarisation du projet de société d’Emmanuel Ramazani Shadary.

Il a réussi, au travers ses différents candidats aux législatives nationales et provinciales sur toute l’étendue du territoire, à faire percuter les axes prioritaires de ce programme à l’ensemble de la population congolaise.

Pour ce faire, son expérience politique cinquantenaire couronnée de plein succès notamment depuis la législature 2006 et le bilan de sa gestion de la chose publique est un argument de taille.
La sensibilisation de toutes les populations de la RDC sur la promotion des axes prioritaires que comporte le projet de société d’ERS, axé sur le social propulse ce parti au premier rang.

Depuis le 19 octobre dernier, lors de la prise de position du légendaire père de l’indépendance, le patriarche Antoine Gizenga sur le choix du candidat du FCC, les lignes bougent dans la capitale et dans le Congo profond.

En effet, la révolution sociale reste une préoccupation majeure pour Antoine Gizenga en vue de pénétrer la notion du socialisme démocratique dans le mental du peuple, lequel est appelé à se prononcer lors de joutes électorales du 23 décembre 2018.

Ainsi, en parcourant les grandes lignes du projet de société du candidat n°13, d’aucuns sont frappés par de matières transversales et similitudes entre ledit projet de société et les cinquante promesses du Palu mises à jour en 2011.

Stricte observance des orientations de Gizenga

Une chose est d’être membre ou cadre d’un parti politique, une autre est de demeurer loyal et surtout d’appliquer les orientations du bureau politique. En ce qui concerne le Palu, on note que les grandes options levées par le bureau politique ne souffrent d’aucune déviation depuis le lancement de la campagne électorale.

A telle enseigne qu’au nombre des partis politiques qui composent le FCC, le Palu, pétri d’expérience politique et porte-étendard de la gauche socialiste et nationaliste au pouvoir depuis 2006, marque d’une pierre blanche son action pour le triomphe du candidat de la plateforme présidentielle à la prochaine présidentielle.

Dans un climat de discipline assidue et du respect du mot d’ordre, cadres et militants de ce parti ainsi que tous les membres du bureau politique n’ont qu’un seul devoir sacré, à savoir celui de passer le message du projet de société de socialistes en RDC.

D’après bon nombre d’analystes avertis, le Palu, par son action, se comporte en garant de la cohésion autour d’Emmanuel Ramazani Shadary.
«Sur terrain, tous les candidats aux législatives nationales et provinciales du Palu se démarquent positivement par leur persuasion, leur détermination et leur engagement orientés vers la victoire du dauphin du Chef de l’Etat », fait observer un observateur de la scène politique congolaise qui scrute faits et gestes des acteurs politiques durant la campagne électorale.

Des candidats qui rassurent

En vue de gagner le plus de sièges possibles et d’assurer une majorité parlementaire à la gauche nationaliste socialiste, le Palu a aligné des candidats valeureux et disposant d’une assise sociologique vérifiable dans différentes circonscriptions électorales sur toute l’étendue du pays.

A la députation nationale dans le Grand Katanga, l’on note la bravoure de Martin Kabwelulu, Justin Kiluba, Yvonne Kabwelulu.

Dans  l’axe Kasaï Oriental, précisément à Miabi, il y a les candidats Mutombo Kaniki, dans le Kasaï précisément à Tshikapa, on note Madame Denise Muluka tandis que dans le Sankuru, Michel Lokola et Dovel MPango font un travail de titan dans la vulgarisation du projet de société d’ERS.

Dans le Nord-Kivu, Madame Batumike Aurélie, Moise Kambale et d’autres rassurent quant aux chances du Palu de rafler des sièges aux législatives nationales et des voix pour le candidat n°13.

Dans le Kwilu, on trouve Didier Mazenga et Marie Pambi à Masimanimba et des poids dans la circonscription électorale de Gungu. Ce sont, Lambert Matuku Memas, qui vient de réfectionner différentes routes de Gungu qui ont atteint un état de délabrement inquiétant. Il a aussi financé la construction d’un forage d’eau et d’une antenne de télécommunication à Kabudi.

Comme lui, Willy Makiashi bénéficie d’un encrage social résultant de ses réalisations antérieures au bénéfice de la population non seulement de Gungu mais également de l’ensemble de la province du Kwilu, d’une partie des provinces du Kasaï et du Grand Katanga.

Ce, grâce au bac de 20 tonnes qu’il a posé sur la rivière Loange qui relie les provinces précitées. Bien avant la campagne électorale, l’ancien Vice-premier ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale a doté les habitants de ce territoire des tôles pour la réhabilitation des écoles, rendu possible l’ouverture d’une antenne de télécommunication dans le territoire de Gungu…

Toujours à Gungu, Pierre Kambembo a contribué au développement de son fief avec l’installation d’une radio communautaire appelée « Radio Madimba ». Bruno Kapandji et Guy Givata ne sont pas en reste dans le territoire natal de leur Guide, Antoine Gizenga.

Céline Ndiang est le ticket gagnant du Palu à Idiofa sans oublier l’Honorable Députée Nationale Espérance Shidi qui s’est représentée dans le territoire de Feshi.

Dans le Kwango, Aimé Kinzanza(Kasongo-Lunda), Vicky Mbosso(Kenge) et Mwashipu Fils à Kayemba sont à pied d’œuvre.
Dans le Maniema, on trouve entre autres Augustin Kienge.

A Kinshasa, le Palu est valablement représenté à Lukunga par l’incontournable Godefroid Mayobo, Marie-Ntumba (N°38 à la provinciale à Gombe), Kasende François, Jean-Claude Mashini, Madame Aminata et Carine Ngoy Musulepi.

A Mont-Amba, le parti d’Antoine Gizenga est en bonne position à travers Robert Ngambi, Célestin Ngoma, Marie-Josée Kambamba, Dany Kandolo et d’autres.
A Tshangu, les espoirs du Palu reposent sur les épaules du Révérend Trymphon Pepe Kinuani, Norbert Lumenji, Serge Ngumbu, Ruth Asani, Maître Wawaku, John Kulenfuka, Alain Leka, Muzema et Madame Ida Nzumba Kidima(provinciale Kimbanseke n°163).

Cette dernière, battante avérée du Palu et membre de l’équipe de campagne de Shadary, a récemment posé un acte louable au bénéfice de la population de Kimbanseke. Il s’agit du don de 100 sacs de ciment pour la construction du mur de l’église Kimbanguiste de Kimbanseke. Elle y a aussi ouvert, sur fonds propres, un centre hospitalier situé au numéro 101 de l’avenue Kiaku sur la route Mokali où on administre gratuitement des soins médicaux à tous les patients qui habitent ce coin de la capitale. Egalement à son actif, l’érection d’un pont sur la rivière Mokali et un centre d’apprentissage de différents métiers dans cette commune urbo-rurale. Il faut dire que la plupart de ces actions sociales ont été réalisées bien avant la campagne électorale. Une victoire en guise de récompense ne serait que justice à son égard.

A Funa, le Palu part favori avec Patrick Muyaya, Manata et d’autres.

A l’Equateur et dans le Kongo Central, il y a entre autres, Clément Bafiba.

Les orientations du Secrétaire Général et Chef du parti, appliquées religieusement par le tout-puissant Secrétaire Permanent et Porte-parole Gizenga Lugi dit B17 ouvrent dores et déjà un bel horizon devant assurer un poids politique considérable au Palu à l’issue des prochaines élections.

Jean Dende/CN/ALT

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Enterinement des membres de la CENI: Katumbi exprime à Félix Tshisekedi ses inquiétudes

Le climat politique devient de plus en plus maussade depuis l’enterinement des membr…