Home Société Médias: Impayés depuis plus de 11 mois, les journalistes de Télé50 en grève malgré les menaces de Jean-Marie Kasamba

Médias: Impayés depuis plus de 11 mois, les journalistes de Télé50 en grève malgré les menaces de Jean-Marie Kasamba

6 min read
0
0

Plus de quarante huit après la lettre de leur avocat qui a exigé le paiement des arriérés de salaire en souffrance depuis plus de 11 mois et l’élection de la délégation syndicale, ils ont décidé de sécher le travail.

Selon le porte-parole de ces journalistes, Jean-Marie Kasamba ne les paie plus depuis  2017 pour les uns et 2018 pour les autres. «Nous,  nous sommes juste agents de Télé 50 . Nous avons des arriérés de salaire depuis 2017, 2018… Au total 13, 14 mois pour les uns et 11 pour les autres. On avait commencé avec un processus qui est normal dans l’administration de l’État. Dialoguer avec le patron, ça n’a pas abouti. On a trouvé un avocat conseil qui a saisi le même chef et aujourd’hui nous sommes à cette étape où dans le courrier, il était demandé à ce que le chef puisse dialoguer avec la délégation de tous les agents et cadres qui sont en grève, de parler avec eux 48h après. Ce qui n’a pas été fait. Et aujourd’hui, nous venons juste manifester notre indignation et lui dire de respecter ce qui est de droit», a déclaré Matthieu Kamango.

Il a poursuivi  qu’«On avait commencé avec un processus qui est normal dans l’administration de l’État. Dialoguer avec le patron, ça n’a pas abouti».

A cet effet, ils ont  trouvé un avocat conseil qui a saisi leur DG sans obtenir une bonne réponse. «Dans le courrier, il était demandé à ce que le chef puisse dialoguer avec la délégation de tous les agents et cadres qui sont en grève, de parler avec eux 48h après. C’est qui n’a pas été fait. Et aujourd’hui, nous venons juste manifester notre indignation et lui dire de respecter ce qui est de droit» a martelé le porte-parole des agents et cadres de Télé 50 Radio 50.

A l’en croire, ce n’est pas l’argent qui manque à Jean Marie Kasamba pour payer ses employés mais il s’agirait du manque de volonté.
«On va aller jusqu’au bout. Jusqu’à ce qu’ on aura gain de cause. Nous demandons que nos droits soient respectés. Il a des l’argent dans le compte de Télé 50 et ses comptes privés. S’il nous paie 10 mois d’arriérés à tout un chacun, on va reprendre le travail», a-t-il expliqué.

Les menaces de Jean-Marie Kasamba

Par ailleurs, selon des informations publiées par le site Congoprofond.net, Jean-Marie Kasamba aurait menacé ses employés en usant du trafic d’influence.

Et en entendre les dires de Mathieu Kamango, ce serait vrai.«Ce n’est pas une mise en garde qu’on donne à notre employeur, mais nous lui disons aussi avec respect que la lettre adressée par l’avocat doit être respectée. Pas d’intimidation, certains de nous on déjà reçu des SMS. On reste solidaire. Une corde demeure solide et difficile à couper tant qu’elle est constituée de plusieurs portes. Nous demandons aussi l’intervention de les autorités compétentes», a dit le journaliste au nom de tous les grévistes de Télé 50 et Radio 50.

Première conséquence de cette grève dite blanche, la chaine très proche du pouvoir de Joseph Kabila se contente de diffuser des anciennes émissions et de documentaires.

Une honte pour le Directeur général de ces médias, Jean-Marie Kasamba réputé proche de l’ancien Président de la République, Joseph Kabila et de surcroit président provincial de l’Union Nationale de la Presse Congolaise(UNPC) Kinshasa.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ministère de la Fonction Publique: Yolande Ebondo visite officiellement la CNSSAP

La Ministre de la Fonction Publique, Yolande Ebongo Bosongo a visité ce mercredi 13 novemb…