Home Politique Maniema: L’arrogance et la tricherie de Kokonyangi déballées par les militants du FCC du territoire de Pangi

Maniema: L’arrogance et la tricherie de Kokonyangi déballées par les militants du FCC du territoire de Pangi

5 min read
0
0

Les membres de la Majorité démocratique, Ex-Front Commun pour le Congo (FCC) du territoire de Pangi dans la province du Maniema sont très en colère contre Joseph Kokonyangi, déclaré député national provisoirement par la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI). Non content de son comportement hautain, ils ont démenti un mémorandum faussement attribué aux jeunes de ce territoire soutenant l’ancien Ministre de l’Urbanisme et Habitat.

A travers une correspondance adressée à l’Autorité morale de leur famille politique, ils ont étalé les circonstances dans lesquelles la dernière campagne électorale s’est déroulée chez eux.

A en croire cette correspondance, la victoire du candidat malheureux Emmanuel Ramazani Shadary dans le territoire de Pangi est le fruit des sacrifices consentis et des efforts conjugués par tous les regroupements et non par un quelconque prétentieux regroupement voulant s’en accaparer.

En clair, la population de Pangi désavoue ce qu’elle décrit comme l’«attitude de nuisance perpétuelle » de Joseph Kokonyangi et sa bande à l’égard de l’élite politique de ce territoire en particulier et de l’ensemble de la province du Maniema en général.

Démentant l’existence d’un groupe de jeunes de la MP qui soutiendrait Kokonyangi, les militants de la famille politique de Joseph Kabila sollicite de ce dernier des enquêtes objectives pour dénicher ce énième montage honteux faisant croire en l’existence d’un mémorandum de soutien à ce sulfureux personnage. Ils ont mis à nu le comportement irresponsable et la barbarie dont il se serait rendu coupable à Pangi, «comme d’habitude» pendant la campagne électorale.

Bien qu’ayant découvert tardivement ledit mémo jalousement gardé, ils le démentent avec consternation et y voient un complot diabolique visant à créer un four tout entre les regroupements du territoire de Pangi dont ABCE, ATIC et ACC avec l’Autorité morale de la Majorité Démocratique pour de raisons démesurées.

En tout cas, les militants du FCC/Pangi soutiennent que ce mémorandum a été fabriqué par Kokonyangi qui selon eux, est complexé de son poids mouche face à l’encrage social de ses concurrents politiques.

Et contrairement aux affirmations de l’ancien Ministre de l’Urbanisme et Habitat, ils ont expliqué qu’aucun candidat des regroupements membres du FCC n’a porté les insignes d’un candidat de l’opposition.

Au contraire, ils affirment que c’est cette personnalité connue pour son discours vulgaire et ordurier qui, à travers l’un de ses collaborateur connu de tous, en cortège vers son stade inachevé situé au bloc Brazza, aurait déchiré les effigies de Shadary. « Comme preuve, ce dossier est en cours d’instruction au parquet de Grande Instance de Kalima», ont renchérit les militants de la Majorité démocratique du territoire de Pangi.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Diomi Ndongala de nouveau devant la justice ce 1er décembre

Libéré sous condition en mars dernier après sa condamnation en 2014 à dix ans de détention…