Home Société EPSP: Les correcteurs de l’Examen d’Etat session 2018 réclament à Gaston Musemena leur prime

EPSP: Les correcteurs de l’Examen d’Etat session 2018 réclament à Gaston Musemena leur prime

4 min read
0
1

Ils font partie des experts employés par le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel pour la correction des examens d’Etat session 2017-2018 mais ils affirment n’avoir jamais été rémunérés.

Documents à l’appui, 300 correcteurs d’Exétat réclament le paiement de leur rémunération et se réservent le droit d’initier d’autres procédures contre l’ancien Ministre de l’EPSP Gaston Musemena.

Même s’ils ne l’accusent pas encore d’avoir détourné leur dû, ils sont très inquiets de son silence. « Plusieurs démarches Administratives ont été menées vis-à-vis des autorités tant directes qu’indirectes en vue d’une solution pacifique. Cependant, elles n’ont trouvé gain de cause, et tous les opérateurs commis à cette tâche nationale ne savent à quel saint se vouer. Nous craignons que certaines manœuvres dilatoires et frauduleuses, telles que celle des années précédentes se reproduisent, et que les intentions des uns et des autres ne virent à des comportements que l’on ne saurait mériter », regrettent les correcteurs des épreuves des Examens d’Etat.

Ce qui les attriste le plus et le pousse à perdre leur patience, c’est le flou qui persiste autour du montant exact de la prime qu’ils doivent toucher.

En effet, dans sa correspondance N°MINEPSP/CABMIN/AS/EM/1186/2018 du 18 Octobre 2018 et la lettre N°MINEPSP/CABMIN/SGSF-OB/0802/2018 du 10 Juillet adressés au Ministre d’Etat au Budget, le Ministre de l’EPSP lui a demandé d’ordonner le payement de 748.751.000 dollars en procédure d’urgence pour les travaux de correction et de publication de l’examen d’Etat édition 2018. « Nous n’avons jamais touché un tel montant. Nous ne savons pas combien exactement nous devons être payés parce qu’à chaque session, on nous donne des primes variantes qui ne dépassent jamais 300 000 francs congolais par personne », a expliqué Gabriel Loketo, l’adjoint du Chef de la délégation des correcteurs de l’Examen d’Etat édition 2017-2018.

Il a révélé qu’ils ont saisi le cabinet du Chef de l’Etat pour demander le payement de l’intégralité de leur prime fixée selon le Ministre sortant de l’EPSP Gaston Musemena, à 748 751 000 francs congolais.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Réélu sénateur pour la troisième fois: Omba Pene Djunga promet l’enfer aux auteurs présumés de crimes commis au Sankuru

Ses interviews dans la presse sont rares et lorsqu’il parle, c’est pour tirer …