Home Politique Sankuru: La CENI boude le conseil d’Etat dans l’affaire Mukumadi contre Mende

Sankuru: La CENI boude le conseil d’Etat dans l’affaire Mukumadi contre Mende

5 min read
0
0

L’élection des Gouverneurs et Vice-gouverneurs de provinces prévue le 10 avril 2019 risque de plonger la province du Sankuru dans une crise de grande ampleur. Les sympathisants du candidat Stéphane Mukumadi, invalidé par la Cour d’Appel et réhabilité par le Conseil d’Etat accuse la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de faire de la résistance en refusant de le remettre sur la liste des candidats. Conséquence, l’ancien Porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende Omalanga reste le candidat unique en dépit de la contestation d’une frange de la population contre sa candidature.

Qui succédera à Berthold Ulungu à la tête du Sankuru ? Pour l’instant, tout porte à croire que c’est Lambert Mende mais les pro Mukumadi ne l’entendent pas de cette oreille.

La cellule de communication de ce dernier a, dans un communiqué publié ce dimanche 7 avril 2019, dénoncé ce qu’elle qualifie du « refus » de la CENI d’exécuter l’arrêt rendu par le Conseil d’Etat.

Citant un avocat du précité, elle a fait savoir que la « CENI par le biais de son président, a déclaré que  le Conseil d’Etat n’a aucune injonction à nous donner».

Un juriste proche de l’affaire qui a opposé Lambert Mende à Stéphane Mukumadi à la Cour d’Appel de Lusambo et au Conseil d’Etat contacté par Alternance.CD a expliqué, en réaction au refus de Corneille Nangaa de se soumettre à la décision de la plus haute juridiction administrative du pays que les décisions judiciaires ne sont pas à confondre avec les injonctions. « Parce qu’il a été rendu un arrêt inscrit sur REA 002 qui a par son dispositif principalement annulé la décision prise par la Cour d’appel du Sankuru, dans laquelle il y a eu beaucoup d’irrégularités et de manœuvres frauduleusement manifeste dans le but d’invalider le Candidat Gouverneur Joseph Stéphane MUkumadi, la CENI doit exécuter cet arrêt. La décision rendue sous RCE 026 de la cour d’appel du Sankuru étant annulée par le Conseil d’état , il ne revient pas à la CENI de commenter ni moins d’émettre un avis contraire si non de l’exécuter automatiquement, car en s’opposant à l’exécution d’une décision judiciaire, la CENI va commettre l’infraction de rébellion contre la plus juridiction administrative en RDC », a-t-il prévenu.

A en croire sa cellule de communication, Stéphane Mukumadi voit dans le refus de la centrale électorale d’appliquer l’arrêt du Conseil d’Etat en sa faveur l’ombre de son adversaire. « D’ailleurs, plusieurs faits prouvent que la non réinsertion de Mukumadi profiterait à Lambert Mende qui ne jure que par sa candidature unique. Il suffit de voir le satisfécit de ses partisans sur les réseaux sociaux pour s’en rendre compte », insiste-t-on.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …