Home Politique Ensemble pour le changement et Lamuka: Le divorce est imminent

Ensemble pour le changement et Lamuka: Le divorce est imminent

5 min read
0
0

Le regroupement politique «Ensemble pour le changement» fait officiellement partie de d’opposition politique parlementiare. Mais la plupart de ses sociétaires dont des députes nationaux refusent de se mettre dans l’autre camp que celui du Chef de l’État.

Après Delly Sessanga et André Claudel Lubaya qui ont battu campagne pour Félix Tshisekedi, d’autres personnalités et pas de moindre ont pris leur distance d’avec Lamuka, la coalition d’opposition dont est membre Ensemble pour le Changement.

Parmi ces personnalités, Gabriel Kyungu, député provincial et numéro un du regroupement politique de Moise Katumbi dans le Grand Katanga, qui n’y est pas allé à visage caché.

Bien au contraire, le président national de l’Union nationale des fédéralistes du Congo(UNAFEC) a renié son appartenance à l’opposition et donc à la coalition Lamuka.

Depuis l’annonce de la victoire de Felix Tshisekedi à la présidentielle du 30 decembre dernier, « Baba wa Katanga » n’a cessé de dire à qui veut l’entendre qu’il ne peut jamais combattre l’actuel Chef de l’État.

Comme lui, le numéro un de Ensemble à Kinshasa, Franck Diongo s’est récemment désolidarisé du combat de la «vérité des urnes» que mène le candidat malheureux Martin Fayulu depuis sa défaite.

En effet, ne voulant pas paraître ingrat envers le Président de la République, le tout nouveau ex prisonnier de Makala, bénéficiaire de la grâce présidentielle a pris position pour le pouvoir. Il a réorienté son combat sur la lutte pour empêcher à l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila de revenir aux affaires.

Seul Pierre Lumbi, vice-président de Ensemble et ses quelques collègues du G7 semblent encore être prêts à rester au sein de Lamuka.
«La plate-forme s’inscrit dans la logique de l’opposition face au pouvoir en place», déclarait-il fin février dernier. Mais pour combien de temps?

Si l’on en croit des informations qui circulent dans les salons politiques de Kinshasa, le divorce entre Lamuka et Ensemble est imminent.

En cause, des contacts que l’on dit très avancés entre le Président de Ensemble, Moise Katumbi et le Chef de l’État pour son retour au pays.

« Tout est prêt pour que les sociétaires de Ensemble annoncent officiellement leur rupture avec Lamuka. Et ce ne sera pas pour rester dans l’opposition», a confié à Alternance.CD une source proche du dossier.

En attendant, on continue à enregistrer des cadres de Ensemble qui apportent leur soutien au Président de la République.

Ce mardi 16 avril 2019, Jean-Claude Vuemba et son parti, le MPCR ont annoncé leur soutien à Fatshi, synonyme de leur départ de la coalition Lamuka.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Désignation du Porte-parole de l’opposition : Le groupe parlementaire MS-G7 met hors course les pro Fayulu

C’est une  bataille arrangée autour de la désignation du Porte-parole de l’opp…