Home Politique Fustigeant leurs discours «inutiles»: Mgr Ngube Ngube recommande à Félix Tshisekedi d’envoyer les leaders de Lamuka au CNPP

Fustigeant leurs discours «inutiles»: Mgr Ngube Ngube recommande à Félix Tshisekedi d’envoyer les leaders de Lamuka au CNPP

7 min read
0
0

Le chef de file de l’Opposition Républicaine légitime en République démocratique du Congo,  Mgr Kazadi Lukonda Ngube-Ngube Pierre Honoré est très en colère contre la coalition Lamuka. En cause, des discours de leaders de ce regroupement qu’il juge «inutiles» et de nature à combattre la coalition constituée par le Front Commun pour le Congo(FCC) et le Cap pour le changement(CACH).

Dans une déclaration politique faite à Kinshasa ce weekend, il a dénoncé les menaces que représenterait Lamuka sur l’élan de développement de la RDC. « L’opposition républicaine légitime observe avec amertume qu’un groupe d’individus, mal intentionné, plongé dans la confusion totale, avec des idées teintées des contradictions et d’hypocrisie, je cite Lamuka, a pris la direction de combattre la coalition FCC et CACH en vue de préparer des troubles et l’effusion du sang susceptible de replonger le pays dans des conflits inutiles qui pourraient retarder l’élan du développement déjà amorcé», a-t-il déclaré.

En tout cas, pour Mgr Ngube Ngube, les leaders de la plateforme créée à Genève en 2018 chercheraient à embraser le pays depuis l’Occident où ils ont l’habitude de tirer leur légitimité et ne jureraient que sur les rébellions et le sang des congolais.
«Par ce que le CACH et le FCC sont dans une coalition. Il apparait incompréhensible que ces membres de Lamuka, puissent reconnaitre la valeur d’une partie de cette coalition et méconnaître l’autre partie en promettant de lui mener une guerre farouche. Nous pensons que c’est une maladie qui nécessite des soins d’urgence et intensifs», a asséné le Chef de file de l’opposition républicaine légitime.

Ce, avant de renforcer le clou en disant que « si cette maladie persiste, nous demanderons au Président de la République et le Gouvernement de les envoyer au  Centre Neuro-psycho-pathologie, CNPP».

Par ailleurs, il estime qu’«aucun compatriote sérieux ne peut faire confiance» à la coalition Lamuka dont les acteurs se sont selon lui, illustrés dans la megestion.

Par conséquent, il leur recommande d’être soumis en amont, à un audit de gestion avant d’être blanchis et de rejoindre l’opposition républicaine légitime, seul regroupement politique qui n’a jamais participé à la gestion du pays.

Carton rouge à Lamuka dans le prochain gouvernement

Conformément à son engagement de faire une opposition contre les institutions et non contre les individus, le chef de file de l’opposition républicaine légitime a formulé quelques recommandations sur la formation du prochain gouvernement.

Il a entre autres préconisé la prise en compte de l’équilibre géopolitique et la représentativité de toutes les provinces; la non nomination de plus de deux membres d’une même famille, tribut et partis politiques. « Nous demandons au FCC et CACH de nous fournir des informations sur leur protocole d’accord afin de permettre à l’opposition républicaine de faire le suivi», a dit Mgr Ngube Ngube.

Accusant les leaders de Lamuka de s’être engagés dans la pré campagne pour les élections de 2023, l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 a demandé au Chef de l’État de suspendre toutes leurs tournées dans les provinces. « Nous demandons au Président de la République, à l’Assemblée nationale, au Sénat et au Premier ministre avec son Gouvernement qui sera mis en place bientôt de déboulonner toute la milice de Lamuka en RDC», a-t-il martelé.

Et au Chef de file de l’opposition républicaine légitime d’ajouter qu’«après les élections, le peuple n’a plus besoin des discours inutiles de Lamuka et mais attend impatiemment l’amélioration urgente de ses conditions sociales».

Jean-Perou Kabuira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Jeux Africains 2019: Amos Mbayo fait voyager des clandestins dans la délégation officielle de la RDC au Maroc

Des athlètes venus de toute l’Afrique participent du 19 au 31 août 2019 à la douxièm…