Home Economie La société BBOXX accusée d’escroquer l’Etat congolais: Son DG Max Gopfert dans le box des accusés

La société BBOXX accusée d’escroquer l’Etat congolais: Son DG Max Gopfert dans le box des accusés

7 min read
0
0

La promesse de « faire du Congo le leader mondial de l’énergie » faite par la société BBOXX RDC se révèlerait être une arnaque contre plusieurs communautés locales des provinces issues du démembrement de l’ex-Katanga et celles du Nord et Sud Kivu. Des révélations faites par des membres de la société civile et certaines ONG incitent une certaine opinion à exiger de poursuites judiciaires contre la sucursalle congolaise de cette compagnie britannique.

BBOXX RDC, ce nom ne dit presque rien à un bon nombre de congolais. Et pourtant, des millions de congolais habitant le Grand Katanga auraient été victimes de ses mensonges et de ses méthodes jugées dangereuses pour l’économie nationale.

L’alerte a été lancée à Alternance.CD par un responsable de la société civile qui accuse son Directeur Général Max Gopfert d’avoir floué toute sa communauté en leur nourrissant de fausses promesses d’électrifier leur contrée. « Partant du fait que la RDC était le pionnier dans le domaine du cellulaire en 1985, il avait récemment prétendu à l’occasion d’un sommet sur l’énergie tenu à Kolwezi, que sa société allait électrifier des communautés entières avec seulement 500 USD par foyer », a-t-il déclaré.

A l’en croire, BBOXX n’aurait ni les ressources financières, ni la logistique nécessaire, encore moins les ressources humaines qualifiées pour innover dans l’utilisation de l’énergie solaire comme il le prétend. « En réalité, la branche congolaise de cette société est constituée de trafiquants qui se livrent au commerce illicite des minerais », a-t-il révélé, promettant de livrer des documents très accablants selon lui, sur l’implication supposée de Max Gopfert et de ses collaborateurs dans l’exploitation et le commerce illicites de minerais congolais.

Ce que l’on sait sur BBOXX RDC

Dans le but de faire la lumière sur ces allégations graves, notre Rédaction a mené des investigations dont les premiers résultats révèlent que le Directeur général de cette société a bel et bien promis de faire de la RDC le leader mondial de l’énergie en seulement cinq ans. « Le panneau solaire doit être associé à une plate-forme technologique et à un modèle commercial offrant un service à vie si nous voulons réaliser l’électrification durable. De la même manière, les entreprises de réseau doivent fournir un service à vie, en maintenant le réseau en permanence. La société pour laquelle je travaille vend le kit solaire, mais comme un service. Nous créons un réseau virtuel avec les panneaux solaire au lieu d’un réseau physique », aurait déclaré Max Gopfert à la 4ème conférence sur l’énergie tenue du 11 au 13 avril 2019 à Kolwezi,

A cette occasion, il aurait expliqué que sa société vend des kits solaires comme un service, le client paie le frais d’installation, ses ingénieurs installent un kit complet avec les appareils, le client paie mensuellement pour le service par mobile money.  « Les clients paient à partir de 12 $ par mois pendant 3 ans pour un kit complet, avec une télévision 24 pouces spécialement adaptée, 5 lampes, une radio, une torche et un chargeur de téléphones. Notre kit BBOXX Confort est destiné aux ménages qui ont plus de moyens. Les clients paient à partir de 70 $ par mois pour 3 ans pour un kit complet, avec télévision de 40 pouces, réfrigérateur, 10 lumières, chargeur laptop et chargeur de téléphone», avait-il poursuivi.

Mais pour ce responsable de la société civile qui a requis l’anonymat (par peur de représailles), il s’agit d’un mensonge et de la pire escroquerie.

Il demande au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi « d’ouvrir grandement les yeux pour, dit-il, mettre fin à cette arnaque orchestrée par de sujets étrangers avec la complicité de quelques compatriotes véreux ».

Alternance.CD a tenté en vain d’entrer en contact avec cette société qui promet de mettre fin au déficit du courant énergétique dans les foyers congolais en leur offrant de l’énergie solaire. C’est donc une affaire à suivre.
Jean Perou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Désignation du Porte-parole de l’opposition : Le groupe parlementaire MS-G7 met hors course les pro Fayulu

C’est une  bataille arrangée autour de la désignation du Porte-parole de l’opp…