Home Sports Le mouvement sportif dresse le portrait robot du bon ministre des Sports: Trois noms sortent du lot

Le mouvement sportif dresse le portrait robot du bon ministre des Sports: Trois noms sortent du lot

9 min read
0
0

Après publication de notre article sur les probables ministrables aux Sports et Loisirs, les internautes ont prolongé le débat sur les réseaux sociaux. La quasi-totalité de réactions enregistrées sont farouchement opposées à un come-back d’un ancien gestionnaire de ce portefeuille.

Les accusant entre autres de détournement de fonds alloués au développement des sports en RDC, le mouvement sportif congolais ferme la porte à Claude Nyamugabo, Willy Bakonga, Papy Nyango et même Astrid Madiya qui n’a passé que quelques semaines à la tête de ce département ministériel. En lieu et place de ces anciens ministres qui ont pour point commun une réputation sulfureuse, les internautes sont partagés entre ces trois personnalités : Moïse Katumbi, Barthélémy Okito Oleka et Vidiye Tshimanga.

Le premier cité n’est plus à présenter car sa réputation et sa célébrité sont mondialement connues tant au plan politique que sportif. Grand manager du TP Mazembe, il a contribué à l’épanouissement de plusieurs disciplines sportives. Seulement, au regard de son rang politique de Cordonnateur de Lamuka, il faut ne pas connaître ses ambitions pour espérer le voir au Ministère des Sports et Loisirs.

Le deuxième part avec les faveurs des pronostics car, il est non seulement connaisseur des textes légaux des sports mais il en est aussi un des auteurs en plus d’être sportif et bon gestionnaire. Actuel Secrétaire général aux Sports et Loisirs, il avait confondu le Conseiller spécial de l’ancien Chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption Luzolo Bambi par le classement sans suite de son dossier par les instances judiciaires. Les inspecteurs de justice n’avaient trouvé aucune trace de son nom dans la gestion des crédits alloués aux sports, ce qui le blanchit de tous les actes de megestion dans lesquels s’illustrent certains gestionnaires de fédérations sportives.

Le dernier est un grand mécène du sport et ancien dirigeant du football. Mais on ne connait pas les connaissances du conseiller stratégique du Chef de l’Etat dans d’autres disciplines.

Des sérieux soupçons de megestion contre des anciens ministres

Au moment où les tractations sont toujours en cours au sein des état-majors de partis politiques en vue de la composition du gouvernement, les spéculations vont dans tous les sens. Un temps, certains anciens ministres de Sports et Loisirs ont été renvoyés par les rumeurs dans ce porte-feuille. Ceci n’a pas été e du goût des internautes qui ont tiré à boulets rouges sur eux.
Choqués à l’idée d’un probable retour de Papy Nyango ou un de ses camarades du FCC sur les poules aux yeux rouges qu’ils ont laissées, ils ont rappelé certains scandales qui ont marqué leur passage dans ce ministère.

Ainsi, un internaute est revenu sur l’affaire de viol présumé dans laquelle aurait été cité Willy Bakonga et  la bagarre entre Claude Nyamugabo et feu Maître Kenzo devant le comptable du ministère des Sports à cause de 400000$ pour les jeux de Maputo.

Le même internaute a évoqué l’affaire du contrat d’une société qui devrait éclairer les stades Tata Raphaël et des Martyrs, lequel aurait été perturbé par l’ancien gouverneur du Sud-Kivu.

Un autre internaute a parlé d’une parcelle qu’un gestionnaire d’un stade de Kinshasa aurait achetée à Denis Kambayi en guise de corruption à l’époque où il dirigeait le ministère des Sports et Loisirs. Celui qui a été qualifié de <<traître>> par le député national Papa Molière aurait vendu récemment cette demeure, lui qui précise-t-on, n’aurait pas été reconduit à cause de son refus d’exécuter une instruction du Premier ministre de l’époque Augustin Matata Ponyo.

Donnant son point de vue sur watsapp, un amoureux du football a pour sa part demandé à Astrid Madiya de justifier l’utilisation des 100000$ qu’elle aurait perçus pour l’organisation de la rencontre entre le Libéria et la RDC à Kinshasa et de s’expliquer sur l’affaire de 25000$ qu’elle aurait exigé au gestionnaire du stade Tata Raphaël pour un de ses collaborateurs.

Pour être complet, des internautes suspectent de Papy Nyango d’avoir mal géré les 1800 000 $ obtenus pour l’organisation de la 6eme édition du Tour Cycliste de la RDC. Il est aussi accusé d’avoir entretenu un flou sur la gestion des 432 000$ destinés aux obsèques de Ndaye Mulamba.

Autant dire que le mouvement sportif congolais est prêt à marcher pour exiger des justificatifs à ces anciens ministres comme nous allons le voir dans le prochain épisode de cette série de révélations sur la gestion du secteur des Sports de la RDC.
Jean Perou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ministère de la Fonction Publique: Yolande Ebondo visite officiellement la CNSSAP

La Ministre de la Fonction Publique, Yolande Ebongo Bosongo a visité ce mercredi 13 novemb…