Home Politique Pour la mise en place du gouvernement d’ici le 30 juin: L’opposition républicaine légitime exige une rencontre entre Tshisekedi, Kabila et Ngube Ngube

Pour la mise en place du gouvernement d’ici le 30 juin: L’opposition républicaine légitime exige une rencontre entre Tshisekedi, Kabila et Ngube Ngube

5 min read
0
0

A la suite des premiers ratés entre le Front Commun pour le Congo(FCC) et le Cap pour le Changement (CACH), le climat politique se délétère petit à petit en République démocratique du Congo. Six mois jour pour jour depuis l’ investiture du Président de la République Félix Tshisekedi, le pays n’a toujours pas de gouvernement. Pour sortir de l’impasse qui profile à l’horizon, l’Opposition Républicaine légitime a formulé quelques recommandations à l’endroit de la classe politique.

Au cours d’un échange avec la presse ce samedi 15 juin à Kinshasa, ce regroupement politique a préconisé la rencontre entre son chef de file, Mgr Pierre Honoré Ngube Ngube, l’Autorité morale du FCC Joseph Kabila et le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo.

L’objectif de cette rencontre entre ces trois personnalités est de mettre en place le gouvernement au plus tard le 30 juin prochain. Ce, pour permettre au pays de fonctionner normalement.

<<Rien ne marche, nous demandons à Joseph Kabila d’organiser cette rencontre rapidement. Nous devons connaître qu’est-ce qui ne va pas. C’est dans leur coalition que rien ne marche. Nous demandons au Président Félix, CACH et FCC de tout faire pour que le gouvernement soit mis en place au plus tard le 30 juin>>, a déclaré Pierre Honoré Ngube Ngube Lukonda.

Non content de voir le gouvernement de la République mettre du retard pour être mis en place, il a prévenu les tenants de la coalition au pouvoir qu’ils pourront se voir obligés de déposer le bâton de commandement et d’organiser un dialogue auquel sera conviée toute la classe politique.

Dans le même ordre d’idée, le chef de file de l’opposition républicaine légitime a condamné les manifestations qui ont mis aux prises de combattants de l’UDPS et de militants du PPRD à Kinshasa et à l’intérieur du pays.

<<Je condamne les manifestations UDPS contre PPRD. Ils doivent cesser de créer les désordres dans notre pays. Les leaders de l’UDPS et du PPRD doivent conscientiser leurs membres de cesser de casser et brûler notre pays>>, a tonné l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier.

A noter que lors d’une récente interview accordée à Alternance.CD, Mgr Ngube Ngube a demandé au FCC et CACH de sauver leur mariage  en privilégiant l’intérêt suprême de la Nation. <<J’étais content de leur mariage parce que c’était pour la paix de notre pays. Maintenant qu’ils se disputent, cette paix est menacée et le pays risque de sombrer dans le chaos. Et c’est la population qui va en pâtir. Alors je condamne énergétiquement FCC et CACH dans leur comportement qui ne cadre pas avec l’intérêt public », a-t-il dit.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …