Home Sports Dernier scandale de la RDC en Egypte: Les supporters congolais ont laissé 5 tonnes de bagages au Caire

Dernier scandale de la RDC en Egypte: Les supporters congolais ont laissé 5 tonnes de bagages au Caire

6 min read
0
0

IIs ont terminé leur séjour en Egypte comme ils l’ont commencé, c’est-à-dire dans les désordres. Les supporters des Léopards ont laissé une très mauvaise impression au pays de Pharaons. Pour cause, la plupart d’entre eux se sont comportés comme non comme de supporters d’une équipe nationale mais comme des commerçants ou de simples touristes. En témoigne le joli cadeau de plus de cinq tonnes qu’ils ont laissé au personnel de l’aéroport international du Caire.

On ne sait pas s’il faut s’en moquer ou en pleurer. Les supporters de l’équipe nationale de la RDC et quelques officiels ont regagné le pays mercredi 10 juillet 2019.

A leur arrivée à l’aéroport international de N’djili à 10 heures, le sourire n’était pas au rendez-vous non seulement parce qu’ils sont conscients de mauvaises prestations des Léopards à la CAN Egypte 2019 mais essentiellement parce qu’ils ont été obligés de laisser à l’aéroport du Caire leurs bagages et n’en apporter que 25 kilos par personne.

Ces bagages pèsent environ 5 tonnes et contiennent diverses natures d’objets dont des habits, des grosses valises, de souliers, de télévision, de mousses etc.

Pour comprendre cette histoire, il faut revenir quelques jours en arrière, au moment où la RDC avait encore les espoirs d’aller le plus dans cette CAN.

En effet, alors qu’ils se plaignaient sur les réseaux sociaux de n’avoir pas touché assez d’argent en guise de frais de mission, certains supporters congolais avaient surpris d’autres délégations en faisant des achats dans les marchés du Caire le long des journées.

Ainsi, le jour du voyage, tout le monde ou presque était accompagné d’une grosse valise ou d’un gros sac, ce qui a poussé le pilote de l’avion de Congo Airways qui a été chargé de les ramener au pays de leur demander de n’apporter que 25 kilos par personne. Par conséquent, un tas de bagages a été abandonné à l’aéroport international du Caire dans l’espoir qu’un avion serait mis à leur disposition pour le transport de ces bagages. Question: qui va financer le transport de ces bagages ?-Difficile de le savoir.

Des mesures pour sauver les sports congolais

En attendant l’évaluation officielle de la participation de la RDC à la CAN qui se poursuit encore en Egypte, certains analystes sportifs commencent à proposer de pistes de solution pour corriger l’élimination cruelle des Léopards en quart de finale par le Madagascar.

Parmi ces solutions, certains préconisent le remplacement du sélectionneur national Jean Florent Ibenge, du Président de la FECOFA Constant Omari et du Coordonnateur des équipes nationales Theobalt Binamungu.

D’autres insistent sur l’impérieuse nécessité pour le Chef de l’Etat de confier le Ministère des Sports et Loisirs à une personnalité expérimentée, compétente et sportive à l’instar de Moise Katumbi ou de l’actuel Secrétaire Général aux Sports, Barthelemy Okito.

L’organisation des états généraux du football congolais et la mise en place d’une commission spéciale chargée d’auditer les différentes fédérations sportives sur les crédits leur alloués par l’Etat sont d’autres propositions pour sauver non seulement le sport roi mais aussi d’autres sports en RDC.

D’autre part, le mouvement sportif congolais donne un carton rouge à tous les anciens ministres des sports et s’oppose farouchement au come-back d’un d’entre eux à la tête de ce ministère.
Jean Perou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Écarts de langage entre les jeunes du PPRD et de l’UDPS: La jeunesse du Palu choisit son camp

Entre une frange de la jeunesse de l’UDPS et celle du PPRD, c’est le désamour …