Home Sports Sports: Lisanga Bonganga interdit aux Présidents des fédérations sportives de rencontrer de nouveau Vidiye Tshimanga

Sports: Lisanga Bonganga interdit aux Présidents des fédérations sportives de rencontrer de nouveau Vidiye Tshimanga

5 min read
0
0

Le Conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge de questions strategiques, Vidiye Tshimanga Tshipanda a réuni samedi 13 juillet 2019 les représentants de différentes fédérations sportives.

Cette rencontre à laquelle ont participé d’autres acteurs du mouvement sportif congolais et qui a eu pour objectif de préparer la rencontre entre le Président Félix Tshisekedi et les responsables de toutes les fédérations n’a pas du tout plu au Ministre ai des Sports et Loisirs, Jean-Pierre Lisanga Bonganga.

Ce dernier a eu des mots très durs pour exprimer sa fureur. « C’est de la cacophonie, c’est un manque de respect à mon égard, c’est moi qui suis ministre des sports et pas lui », s’est-il notamment exclamé en présence de responsables des 13 fédérations sur la quarantaine que compte le pays,  qu’il a reçus dans son bureau du stade des Martyrs à 13 heures du même samedi.

Pour lui, la réunion dirigée au Fleuve Congo Hôtel par Vidiye Tshimanga en présence,  outre de présidents de différentes fédérations, du Secrétaire général aux Sports, Barthelemy Okito, du Président du Comité Olympique Congolais Amos Mbayo et de représentants de journalistes sportifs était illégale.

Par conséquent, alors qu’une autre réunion entre le conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge de questions stratégiques et le mouvement sportif est prévue le mercredi prochain, Lisanga Bonganga a annoncé de sa part une autre réunion ce lundi 15 juillet avec les fédérations sportives.

Son objectif est connu: interdire à ses interlocuteurs de participer à toute autre réunion qui serait convoquée par Vidiye Tshimanga sans son autorisation.

C’est ce qu’il avait d’ailleurs implicitement déclaré le samedi dernier en accusant le conseiller stratégique du Président de la République de vouloir instaurer la cacophonie dans son ministère.
« Et pourtant, explique un participant, au cours de sa rencontre avec les membres du mouvement sportif congolais, Vidiye Tshimanga a souligné maintes fois que le Chef de l’Etat veut combattre le détournement, assurer une bonne marche des sports et pousser les responsables de fédérations sportives à assurer les bons résultats« .

A cet effet, plusieurs propositions ont été formulées, entre autres la création de commissions, la concertation au niveau du comité olympique congolais etc.en vue de préparer la rencontre avec le Chef de l’Etat.

Et pour parler le même langage, une autre réunion est prévue le mercredi 17 juillet. Celle-ci n’est pas de nature à calmer la colère du ministre ai des Sports qui crie, à tord ou à raison à sa mise à l’écart dans le traitement des affaires de son ministère.

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

Le Comité Laïc de Coordination ( CLC) a marché ce lundi 21 octobre à Kinshasa. La manifest…