Home Société RDC: L’Alliance Congolaise pour le Contrôle de Tabac accuse Koffi Olomide de faire la promotion du tabac

RDC: L’Alliance Congolaise pour le Contrôle de Tabac accuse Koffi Olomide de faire la promotion du tabac

4 min read
0
2

Cette organisation de la société civile est très remontée conte la star de la musique congolaise Koffi Olomide. En toile de fond, l’une des affiches de l’annonce du concert du patron de Quartier Latin du 10 août dernier au Showbuzz à Kinshasa. On y voit Koffi Olomide fumant un cigare  fièrement installé entre les lèvres de sa bouche.

Pour l’Alliance congolaise pour le Contrôle de Tabac (ACCT), un tel comportement met en péril l’avenir de la jeunesse et ne cadre pas avec la qualité d’un leader d’opinion de sa trempe qui devrait plutôt prêcher par un bon exemple tant pour la population en général que pour la jeunesse en particulier.
Par conséquent, elle invite les autorités compétentes à s’activer pour que soit vulgarisée la Loi-cadre sur la santé publique promulguée en décembre 2018. Voici l’intégralité du Communiqué de l’ACCT.

Dénonciation du comportement de l’artiste musicien Koffi Olomide

L’Alliance Congolaise pour le Contrôle de Tabac en sigle ACCT condamne avec la dernière énergie le comportement de l’article musicien Koffi Olomide qui a présenté son affiche publique devant la salle Showbuzz annonçant son concert du samedi 10 Août 2019 avec cigare allumée.

Ce comportement va à l’encontre de la loi actuelle de décembre 2018 fixant les principes fondamentaux relatifs à la santé publique en République Démocratique du Congo et contenant des dispositions interdisant la promotion de tabac.

Ce comportement ne cadre non plus avec la qualité d’un leader d’opinion de sa trempe qui devait aussi prêcher par un bon exemple tant pour la population en général que pour la jeunesse en particulier.

Ladite loi a prévu des dispositions de lutte antitabac inspirées des dispositions pertinentes de la Convention Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac que la République Démocratique du Congo a ratifiée.

Nous attirons également l’attention du Président de la République, de l’Assemblée Nationale, du Sénat et du Gouvernement pour que le texte de loi y relatif soit vulgarisé pour mieux protéger la population contre ce genre de comportement de la part de certains compatriotes. La santé et l’avenir de notre jeunesse sont en péril.

Pour l’ACCT Jacquemin Mvilambi Coordinateur

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Désignation du Porte-parole de l’opposition : Le groupe parlementaire MS-G7 met hors course les pro Fayulu

C’est une  bataille arrangée autour de la désignation du Porte-parole de l’opp…