Home Sports Jeux Africains de Rabat: Après les clandestins arrêtés, 4 autres athlètes congolais se volatilisent dans la nature

Jeux Africains de Rabat: Après les clandestins arrêtés, 4 autres athlètes congolais se volatilisent dans la nature

5 min read
0
0

La République Démocratique du Congo est tellement grande qu’elle fait tout en grand. Aux Jeux africains qui se déroulent actuellement au Maroc, le pays de Félix Tshisekedi ou plutôt sa délégation multiplie les scandales.

Selon des informations obtenues de sources sures, quatre(4) judoka congolais ont disparu dans la nature et sont actuellement activement recherchés par la police Marocaine.
Il n’y a pas un sans deux dit-on. Ce dicton populaire semble s’appliquer à la délégation officielle de la République Démocratique du Congo à la 12ème édition des Jeux Africains qui se tiennent depuis le 19 août au Maroc.

Si le pays peut se féliciter d’avoir engrangé deux médailles en bronze jusque-là, il n’est pas du tout fier de la désorganisation qui entoure sa participation à ces jeux panafricains.

En effet, le 20 août dernier, Alternance.CD révélait un scandale entretenu par le Président du Comité Olympique Congolais, Amos Mbayo qui a fait voyager 7 clandestins dans la délégation congolaise officielle(Lire l’article Jeux Africains 2019: Amos Mbayo fait voyager des clandestins dans la délégation officielle de la RDC au Maroc publié par votre média en ligne).

Alors que l’Ambassade de la RDC au Maroc se démène pour éviter la prison à ces clandestins congolais (ils encourent six à 12 mois de prison ferme), une autre sale affaire vient ternir davantage l’image de la RDC à la fête continentale de la culture et des sports africains.

Le Comité Olympique Congolais se discrédite davantage

Selon l’envoyé spécial d’Alternance.CD au Maroc, les quatre athlètes congolais qui ont disparu dans la nature depuis hier jeudi 22 août 2019 sont tous des judokas et n’ont pas réussi à obtenir leurs passeports détenus par l’ambassadeur de la RDC à Rabat.

A en croire des indiscrétions obtenues de certains athlètes, la disparition de ces athlètes porterait la marque du Comité Olympique Congolais qui souhaiterait rééditer son exploit de Nice. Pour rappel, aux Jeux de la Francophonie organisés à Nice en France en 2012, la RDC avait vu disparaitre dans la nature toute son équipe de Basket, une bonne partie de l’équipe de Tennis de table, de cyclistes et  d’autres athlètes.

A l’époque, le Président du Comité Olympique Congolais et le Président de la Fédération congolaise de Tennis de table  étaient pointés du doigt dans ces disparitions.
Par ailleurs, il nous revient d’apprendre que plus de la moitié de l’équipe de lutte de la RDC n’a pas reçu l’autorisation de concourir.

La raison ?-Ils seraient victimes du conflit qui oppose deux dirigeants de la Fédération Congolaise de Lutte.

Aussi, si les sept clandestins détenus actuellement au Maroc ont de la chance, ils pourront être congédiés au pays le dimanche prochain. Sinon, c’est une prison Marocaine qui leur accordera son hospitalité durant des longs mois.

Junior Lomanga à Rabat au Maroc

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ministère de la Communication et Médias: Jolino Makele totalement aphone, Lambert Mende s’en mêle

Le Ministre de la Communication et Médias, Jolino Diwampovesa Makelele parait être un des …