Home Politique RDC: Voici les équilibres imposés par Félix Tshisekedi au Gouvernement Ilunga

RDC: Voici les équilibres imposés par Félix Tshisekedi au Gouvernement Ilunga

3 min read
0
0

Il a tenu jusqu’au bout à ce que la composition du gouvernement de la République tienne compte de certains équilibres. Il a obtenu gain de cause car, tout ou presque s’est passé comme il l’aurait voulu. Lui, c’est le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo qui, a réussi à s’imposer dans le choix de l’essentiel des membres de l’équipe gouvernementale.

Pas trop de figures couronnées de la scène politique congolaise, encore moins de personnalités frappées par les sanctions ciblées de la communauté internationale, c’est une équipe qui traduit la volonté du Chef de l’Etat de renouveler la classe politique congolaise.

En effet, 77% des ministres sont de nouvelles figures ou plutôt,  n’ont pas encore occupé de postes ministériels par le passé contre 23 % d’anciens Ministres.

En ce qui concerne la répartition des postes selon les espaces géographiques, le Grand Kasaï a obtenu 25%, 22% pour le Grand Kivu, 15% pour le Grand Katanga, 14% pour le Grand Bandundu; 9% pour le Kongo Central et 6% pour la Grande province Orientale.

Quant à l’équilibre entre les deux genres, il est de 83% pour les hommes et de 17% pour les femmes. À ce propos, il n’y a aucune raison de s’inquiéter au regard du poids et de l’importance de portefeuilles accordés aux femmes. C’est le cas du ministère d’Etat en charge de la diplomatie qui, sera dirigé par Marie Ntumba Nzeza.

D’autre part, parmi les anciens ministres qui ont signé un comeback au gouvernement, on peut citer entre autres, Azarias Ruberwa(Ministre d’Etat à la Décentralisation et Réformes Institutionnelles), Thomas Luhaka( Ministre de l’ESU), Steve Mbikayi(Ministre des actions humanitaires et solidarité nationale), Jean-Lucien Bussa(Ministre du Commerce Extérieur), Willy Bakonga(Ministre d’Etat à l’enseignement primaire, secondaire et technique), Claude Nyamugabo(Ministre de l’environnementet développement durable) ou encore Germain Kambinga( Vice-ministre de la formation professionnelle).

ALT

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Débouté pour la 5ème fois dans l’affaire qui l’oppose au FPI: Kin Kiey Mulumba aux abois

Débiteur insolvable auprès du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), le Professeur…