Home Politique Gouvernement : Mgr Ngube Ngube dénonce le « dédoublement » de certains ministères

Gouvernement : Mgr Ngube Ngube dénonce le « dédoublement » de certains ministères

6 min read
0
0

Le chef de file de l’Opposition Républicaine Légitime estime que la composition du nouveau gouvernement de la République récemment publié ne rencontre pas certaines attentes de la population congolaise.

Dans une déclaration politique rendue publique ce lundi 2 septembre 2019, Mgr Ngube Ngube Honoré a fait part de ses inquiétudes sur certains points qui fâchent.

Il avait promis de faire une opposition contre les institutions et non contre les individus. C’est chose faite. Là où certains allaient se taire ou s’en prendre à des individus, il a choisi de prendre le taureau par ses cornes.

A propos du gouvernement de la République publié par le Chef de l’État, le Chef de file de l’opposition émeut quelques inquiétudes concernant notamment la taille du gouvernement qu’il juge « éléphantesque et budgétivore », la non représentativité de certains communautés et le « dédoublement » de certains ministères.

En effet, il est revenu sur les recommandations qu’il a faites lors de son point de presse du 24 août dernier et dans un duplex à la Radio Okapi. Après une analyse approfondie de la composition du gouvernement, il soutient que cette équipe gouvernementale « n’a pas respecté la volonté du Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui voudrait la réconciliation des congolais ».

En tout cas pour Mgr Ngube Ngube, le Gouvernement Ilunga « n’a respecté que les intérêts de la Coalition CACH/FCC » et que, « ce ne sont que les intérêts politiques de la coalition qui sont en vue ».

Et comme tout le monde, Mgr Ngube Ngube se dit surpris de constater qu’aucun membre de l’opposition, contrairement à son souhait, n’a été promu. « Dans ce gouvernement, aucun membre de l’opposition, ce qui illustre que ce gouvernement défendrait plus les intérêts politiques de la coalition qui sont en vue », a-t-il fustigé.

Dans le même ordre d’idées, l’opposition républicaine légitime constate avec regret que toutes les provinces de la République ne sont pas représentées et cite notamment le cas du « peuple autochtone TEKE UMBU de la ville de Kinshasa ».

Félix Tshisekedi devant ses responsabilités

D’autre part, il attire l’attention sur le fait que certains ministères portent la même dénomination. « Le dédoublement des Ministères annonce une méfiance totale des acteurs, membres du gouvernement. Nous citons le Ministère de la Défense et anciens combattants dispose d’un Ministre, d’un Ministre délégué et d’un Vice-ministre ; le Ministère de l’intérieur et sécurité ; le Ministère des Affaires Sociales mêmement », a-t-il fait remarquer.

Très avisé, le Chef de file de l’opposition républicaine légitime prévient que « ce dédoublement annonce une crise au sein du gouvernement » car selon lui, « on peut assister à des affrontements au sein du gouvernement ou à une bagarre ».

Pour remédier à cette anomalie, Mgr Ngube Ngube se tourne vers le Chef de l’Etat en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions du pays.
« Sur ce, nous demandons au Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de tirer les conséquences sur un Gouvernement composé des membres qui ne se font pas confiance », a conclu l’ancien candidat à la magistrature suprême en République Démocratique du Congo.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Ministère de la Fonction Publique: Yolande Ebondo visite officiellement la CNSSAP

La Ministre de la Fonction Publique, Yolande Ebongo Bosongo a visité ce mercredi 13 novemb…