Home Politique Kasaï-Central: Front Commun circonstanciel Lucha-FCC contre Martin Kabuya

Kasaï-Central: Front Commun circonstanciel Lucha-FCC contre Martin Kabuya

4 min read
0
0

Qui a dit que les ennemis d’hier ne peuvent pas devenir de copains un jour? C’est en tout cas ce en quoi on assiste depuis quelques jours à Kananga, Chef-lieu de la province du Kasaï-Central. Une fois n’est pas coutume, des activistes du mouvement citoyen Lucha manifestent aux côtés de militants du Front Commun pour le Congo(FCC) contre les arrêtés du gouverneur Martin Kabuya portant nomination des responsables de la territoriale.

Ce dernier avait suspendu la semaine dernière presque tous les animateurs de la territoriale dans sa province. Il s’agit notamment des chefs de secteurs, Administrateurs de territoires et leurs adjoints ainsi que le maire de Kananga et son adjoint. A la suite de ces suspensions, il a nommé, à titre intérimaire,  les nouveaux animateurs de ces entités administratives.

Pour  la Lutte pour le Changement(Lucha), ces nominations sont illégales car selon elle, aucun texte légal n’autorise le gouverneur de nommer dans la territoriale.

Cette position est partagée par la coordination provinciale du Front Commun pour le Congo(FCC) qui, a décidé de prendre part aux manifestations y afférentes.
Malheureusement, leur manifestation a été dispersée sans ménage par la police nationale congolaise qui, a fait usage de gaz lacrymogène et de coups de matraques.

Alors que l’on déplore la répression violente de cette manifestation, sans doute l’une des premières manifestations du quinquennat de Félix Tshisekedi à enregistrer une telle violence, une certaine opinion s’intéresse à la collaboration circonstancielle entre le FCC et la Lucha.

Unis par les circonstances

En effet, il n’est un secret pour personne que la famille politique de l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila et la plupart des mouvements citoyens n’entretiennent pas de bons rapports. S’accusant mutuellement de manipulation et de répression, ils étaient à couteau tiré au cours de deux dernières années du régime de Joseph Kabila.

Et les voir faire front commun,  pour une cause apparemment juste,  n’est que le triomphe de la démocratie en République démocratique du Congo.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sondage Les Points: L’affaire de 15 millions USD fait chuter la côte de popularité de Félix Tshisekedi

Un sondage d’opinion mené par « Les Points » à Kinshasa et dans les principales villes de …