Home Politique Développement du Sankuru: Joseph Mukumadi ouvert aux partenaires techniques nationaux et internationaux

Développement du Sankuru: Joseph Mukumadi ouvert aux partenaires techniques nationaux et internationaux

7 min read
0
0

Investi en août dernier par Ordonnance Présidentielle après avoir été élu en juillet par les députés provinciaux, le Gouverneur de la province du Sankuru attend la rentrée parlementaire de la session de septembre à l’Assemblée provinciale pour présenter son programme quinquennal.

Mettant à profit ce temps, Joseph Stéphane Mukumadi a passé quelques semaines à Kinshasa pour des rencontres avec différents partenaires tant nationaux qu’internationaux.
En vue d’enclencher le processus du développement de sa province, le tout nouveau gouverneur du Sankuru remue terre et ciel.

Entre de rencontres au plus haut sommet de l’Etat où il a notamment été reçu par le Président de la République Félix Tshisekedi et son Directeur de Cabinet Vital Kamerhe ; des longues séances de travail avec beaucoup de ministres; rencontre avec les ressortissants de sa province à Kinshasa etc, il ne s’est pas du tout reposé ces dernières semaines.

Et conscient qu’aucune entité ne peut se développer dans l’autarcie, il a frappé aussi à la porte des organismes internationaux notamment PNUD, ONUFEMME, MONUSCO, UNFPA, BAD, Banque Mondiale, WWF et l’Union Européenne.

C’est dans ce cadre par exemple que Joseph Stéphane Mukumadi a été reçu le 2 septembre dernier par le Représentant Résident du PNUD en RDC, Dominic Sam. A cette occasion, il avait demandé au PNUD RDC de l’appuyer pour réaliser son plan de développement et d’assurer la formation des Députés provinciaux.

Environ une semaine plus tard, il avait envoyé un signal fort aux femmes Sankuroises en rencontrant la Représentante pays de l’ONU femme en RDC, Madame Awa Ndiaye Seck. D’après le service de communication du gouverneur, cette rencontre visait à donner de l’espoir aux femmes et aux jeunes filles du Sankuru longtemps réduites à de simples procréatrices.

Se donner les moyens de sa politique

Selon certaines indiscrétions, depuis sa notification par le Vice-premier ministre de l’Intérieur et Sécurité, Joseph Stéphane Mukumadi n’a jamais reçu ni les frais d’installation ni les frais de fonctionnement. «Pendant la remise et reprise qui est intervenue en ce mois de septembre, il est ressorti que les derniers frais de fonctionnement mensuels que la province a perçu date du mois de juin dernier », précise-t-on dans l’entourage du successeur du Professeur Berthold Ulungu.

Autant dire que depuis juillet dernier, cette province qui est une des moins développées de la RDC et qui n’a même pas dix centimètres de route asphaltées fonctionne sans frais.

Pour combler ce déficit de rétrocession, il a pris langue avec des investisseurs nationaux et internationaux désireux d’investir dans sa province. Aussi, a-t-il sollicité un appui technique et financier de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour désenclaver le Sankuru en investissant entre autres dans les secteurs aéroportuaire, des infrastructures routières, énergie, eau potable et l’agro pastoral.

Le Zimbabwe prêt à appuyer ses efforts

Pas plus longtemps que le mercredi 24 septembre 2019, le Gouverneur du Sankuru a été reçu par le Directeur Pays de la Banque Mondiale Afrique en RDC, RCA et République du Congo, J. Carret.

La protection sociale, l’autonomisation de la femme et la jeune fille; la nutrition, fibre optique et la construction de la route Goma-Kananga ont été au menu de leurs échanges selon ce qu’il a écrit sur son compte Twitter officiel.

La rencontre avec l’Ambassadeur du Zimbabwe à Kinshasa s’inscrit elle est aussi dans le même ordre d’idées. A noter que de ses échanges avec ce dernier, ils se sont mis d’accord pour une visite dans les prochains jours du Gouverneur du Sankuru au pays de Mungabe  et celle de l’ambassadeur Zimbabwéen au Sankuru; le jumelage avec l’une des provinces agricoles de ce pays ; la livraison des petits équipements pour les mineurs artisanaux ; l’accès aux semences organiques zimbabwéennes et l’appui technique au renforcement des capacités des officiels Sankurois.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…