Home Société Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

Isidore Ndaywel après la marche du CLC: « Nous ne sommes pas en voie de disparition»

3 min read
0
0

Le Comité Laïc de Coordination ( CLC) a marché ce lundi 21 octobre à Kinshasa. La manifestation initialement prévue le 19 octobre avant d’être reportée suite au lancement de l’opération Kin Bopeto a connu une faible mobilisation.

Les laïcs catholiques et des militants de partis d’opposition étaient effectivement dans les rues pour dire non à la corruption et réclamer la vérité dans le dossier du détournement de 15 millions de dollars provenant des opérateurs pétroliers.

Comparée aux manifestations du CLC de 2017 et 2019, celle d’aujourd’hui ne pourra pas peser dans la balance en termes du nombre de manifestants mais cela est loin de décourager les organisateurs.

Au contraire, ils se réjouissent de constater que la population congolaise commence à intégrer une nouvelle culture.

« Même si les gens nous regardent comme si on était des espèces en voie de disparition, nous ne sommes pas en voie de disparition, bien au contraire, dans les prochaines marches, il y aura de plus des personnes quand les gens auront intégrer cette nouvelle culture », a déclaré Isidore Ndaywel, membre du comité directeur et Point focal du CLC.

Par ailleurs, si une certaine opinion estime que cette croisade anti-corruption a échoué, une autre soutient qu’elle a atteint son objectif.
«Contrairement à l’époque où le CLC, les mouvements citoyens et les partis politiques de l’opposition marchaient sous le feu de la police et de Bana Moura, aujourd’hui ils ont été dans la rue sans des tirs, pas de pneus brûlés, et en plus, encadrés par la police. Sur ce point, le Président de la République a marqué les points mais il reste à savoir s’il va agir dans le sens de revendications des manifestants», analyse un observateur.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…