Home Sécurité Accident de Mbanza-Ngungu : La Voix de Sans Voix fustige le «manque de sérieux» des responsables du secteur de transports

Accident de Mbanza-Ngungu : La Voix de Sans Voix fustige le «manque de sérieux» des responsables du secteur de transports

2 min read
0
0

La Voix de Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) exige des enquêtes sérieuses pour établir les responsabilités sur les accidents à répétition en République Démocratique du Congo. Suite à l’accident de Mbanza-Ngungu dans lequel une trentaine de personnes ont péri.

Cette ONG de défense des Droits de l’homme estime qu’il y a un laxisme dans le chef des responsables du secteur des Transports.

Naufrages par ci, crashs et déraillements de trains par là sans parler des accidents de routes, les accidents font partie du quotidien de la population congolaise.

En ce qui concerne par exemple l’accident de Mbanza-Ngungu, la VSV dit ne pas comprendre comment les services commis au poste frontalier de Lufu ont-ils autorisé au conducteur du véhicule accidenté de transporter des personnes avec des produits inflammables.

Il en est de même du crash de l’Antonov 72 dans utilisé par l’équipe d’avance du Président de la République dans lequel l’ONG fustige le «manque de sérieux criant existant depuis des décennies dans le secteur de transport fluvial, aérien, ferroviaire et routier en RDC».

Pour changer la donne, la Voix des Sans Voix insiste sur la nécessité de lancer des enquêtes sérieuses et de punir tous les coupables.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…