Home Economie Tshangu: Des coupures de 5000 FC entrainent la grogne d’un groupe de clients de la Rawbank

Tshangu: Des coupures de 5000 FC entrainent la grogne d’un groupe de clients de la Rawbank

3 min read
0
0

Une dizaine de clients de la Rawbank ont pris d’assaut mardi 22 octobre 2019 les guichets de l’agence de cette banque située dans la Commune de N’djili(district de la Tshangu) dans l’est de Kinshasa. A la base de leur colère, des coupures de 5000 FC servies par les distributeurs automatiques de billets.

Il est difficile de faire des achats dans la capitale congolaise avec des coupures de 5000 FC. Cette situation qui dure depuis des mois fait que beaucoup de personnes refusent qu’on leur serve ces coupures qui commencent à disparaitre de la circulation. C’est ce qu’on fait quelques fonctionnaires de l’État qui touchent leurs salaires à la Rawbank.

En effet, après avoir retiré ces coupures dans les distributeurs automatiques des billets, ils se sont rendus à l’agence précitée pour exiger d’autres coupures. Face au refus des agents trouvés sur place, certains fonctionnaires dont des militaires ont haussé le ton et menacé de perturber la quiétude des autres clients.

Ils ont expliqué leur refus de prendre les billets de 5000 FC par le fait qu’ils auront du mal à les écouler. « A Kinshasa, on accepte plus ces billets. La Banque le sait bien mais elle a décidé de nous les imposer alors que c’est notre salaire et non un don ou un cadeau de sa part », a asséné un colonel trouvé sur place.

Finalement, les responsables de l’agence ont répondu favorablement à leur exigence non sans avoir tenté en vain de menacer certains fonctionnaires de les chasser de force.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…