Home Politique Remplacer Jeannine Mabunda par un homme : L’idée anti féministe qui fait jaser au PPRD

Remplacer Jeannine Mabunda par un homme : L’idée anti féministe qui fait jaser au PPRD

3 min read
0
0

Déterminé à récupérer la présidence de la République, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) est visiblement prêt à tout. Si l’on s’en tient aux rumeurs de plus en plus persistantes, le parti politique de Joseph Kabila serait prêt à « sacrifier » certains de ses propres fils et filles dont la présidente du bureau de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

Remplacer la dirigeante d’une si importante institution du pays sous prétexte qu’elle n’aurait pas assez de nerfs solides pour appliquer le plan du parti, c’est bannir les droits de femmes, cracher sur la parité homme et femme, ou n’importe quel verbe de votre choix.

C’est pourtant ce qui se trammerait actuellement contre la Présidente de la Chambre basse du parlement.

D’après plusieurs sources concordantes, certains caciques du PPRD estimeraient que la présence de Jeanine Mabunda à la tête de l’Assemblée nationale pourrait bloquer certaines de leurs initiatives visant à réouvrir le chemin de la Présidence de la République à leur autorité morale.

Parmi ces initiatives, on évoque une probable révision de la Constitution ou une éventuelle tentative de destitution du Président Félix Tshisekedi.

A en croire les mêmes sources, de stratèges du PPRD jugeraient qu’en tant que femme, Mabunda pourrait avoir peur de la pression de la rue et/ou de la communauté internationale, d’où pour eux, son remplacement par un homme serait envisagée.
Pour ce faire, une motion serait en étude, laquelle pourrait être déposée dans les prochains jours par un député de l’opposition.

Les signataires de cette motion pourraient évoquer l’« incompétence et le manque de leadership politique » pour justifier leur diablerie.

Si ces informations se confirment, le PPRD se révèlerait être le parti anti féministe qui ait jamais existé en République Démocratique du Congo. Une affaire donc à suivre.

Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sécurisation des Voies fluviales : L’Union Européenne approuve la détermination de Didier Mazenga

La quatrième réunion d’évaluation du Comité de pilotage du projet d’appui à la…