Home Sécurité Blaise Ekongola sur l’insécurité à Lodja: « Cette criminalité perdure depuis longtemps »

Blaise Ekongola sur l’insécurité à Lodja: « Cette criminalité perdure depuis longtemps »

6 min read
0
0

Cadre de la Convention des Congolais Unis(CCU), Blaise Ekongola se dit préoccupé par le climat d’insécurité qui prévaut à Lodja, un territoire de la province du Sankuru.

Originaire de la contrée, ce doctorant en Droit Politique se refuse de commenter les dossiers pendants devant les instances judiciaires et s’en remet aux autorités judiciaires compétentes.

Il a livré son point de vue sur les enjeux politiques et sécuritaires de l’heure du Sankuru en général et de Lodja en particulier dans une interview accordée à alternance.cd .

Alternance.cd: Vous êtes originaire  de  Lodja, un territoire en proie à l’insécurité et à l’intolérance politique. Quelles sont vos impressions?

Blaise Ekongola: Entant que natif de Lodja, je suis parfaitement informé de tout ce qui se passe chaque jour.
Je tiens par ce canal, à présenter, une fois de plus, mes sincères condoléances à toutes les familles victimes et éprouvées lors de ces ignobles événements.

Ensuite, je condamne avec la dernière énergie, la montée de la criminalité et de l’intolérance politique qui ont élu domicile chez nous.

De sources concordantes accusent certains leaders de Lodja d’attiser de conflits pour leur positionnement politique. En tant que juriste et acteur politique, comment pouvez-vous expliquer les conflits qui sévissent à Lodja?

En tant que Juriste et Doctorant en droits, je me réserve d’émettre un quelconque point de vue sur les affaires pendantes devant les instances judiciaires.

En même temps, j’exhorte vivement les autorités judiciaires de Lodja à bien vouloir instruire ces dossiers enfin d’établir les responsabilités en condamnant les auteurs des ces crimes.
Il faut noter aussi que cette criminalité perdure depuis longtemps à Lodja, bien avant les élections gouvernorales où les coupeurs des routes commettaient plusieurs forfaits à Nambelo- Lohembe et à Olemba sous l’oeil impuissant des autorités judiciaires.

Quels sont vos rapports avec vos collègues politiques du PPRD/Sankuru et/ou Lodja?

Nos relations avec les responsables du Pprd au niveau national sont aux beaux fixes. Au Sankuru par contre, j’ai décrié l’hypocrisie et la traîtrise de certains acteurs politiques du parti politique sus-évoqué lors des élections gouvernorales passées.

Cependant, je profite cette occasion pour féliciter l’honorable Sénateur Moïse Ekanga qui était resté fidèle à la ligne politique tracée par le FCC en soutenant indéniablement et jusqu’au bout la candidature (d’alors ) de l’Honorable Lambert Mende.

Que faire selon vous, pour pacifier le territoire de Lodja en particulier et la province du Sankuru en général ?

Pour qu’il y ait la paix au Sankuru, il faut d’abord une bonne administration de la justice c’est-à-dire une justice distributive où les juges travaillent librement et appliquent la loi sans complaisance. Une justice réellement au service du peuple Congolais et indépendante de toute interférence politique dans l’instruction de dossiers judiciaires.

Ensuite, il faut également un leadership fort à la tête de notre province.

Propos recueillis par Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…