Home Société Visite des membres Seniors de la Confédération d’Oxfam en RDC: Les questions socio économiques et de développement au centre de discussions

Visite des membres Seniors de la Confédération d’Oxfam en RDC: Les questions socio économiques et de développement au centre de discussions

10 min read
0
0

Les Directeurs Exécutifs d’Oxfam Belgique, Oxfam Allemagne et d’Oxfam au niveau de l’Afrique Centrale, de l’est et de la Corne de l’Afrique séjournent en République Démocratique du Congo pour une mission de cinq jours. Arrivés à Kinshasa le 26 octobre 2019, ils vont se rendre dans les provinces de l’Ituri et de Tanganyika.

Cette visite de haut niveau a commencé ce lundi 28 octobre par une série de réunions avec les personnels d’Oxfam présents à Kinshasa, avec les membres de la société civile congolaise partenaires; avec  de  membres du Gouvernement; avec l’ambassadeur d’Allemagne en RDC; avec l’ambassadeur de l’Union Européenne et avec les personnels féminins d’Oxfam.

L’objectif de cette visite de haut niveau est d’une part de constater les réalisations faites par Oxfam RDC sur le terrain. Elle va permettre d’autre part,  d’engager avec les parties prenantes, notamment les fonctionnaires gouvernementaux, les organisations de la société civile et les bénéficiaires aux niveaux central et provincial, pour orienter le plaidoyer stratégique à l’appui des interventions de l’Oxfam en RDC.

Elle est aussi une occasion de discuter d’autres questions socio- économiques et de développement politique spécifiques à la RDC, y compris celles relatives à l’agenda et aux campagnes mondiales d’Oxfam et comment celles-ci sont susceptibles d’avoir un impact sur le soutien à la durabilité du programme pays d’Oxfam RDC.

Transfert des compétences aux acteurs locaux 

Selon la Directrice Pays d’Oxfam RDC, Corinne Ndaw, cette ONG internationale attache de l’importance au transfert des compétences aux acteurs locaux de la société civile.

«Lorsque nous déterminons nos interventions, nous faisons d’abord un état de lieux avec les acteurs locaux. Ce transfert des compétences commence par un transfert en terme programmatique. Ensuite un transfert de compétences en termes d’entités. C’est en ce niveau qu’Oxfam est innovant. Nous sommes parmi les rares Ong internationales qui avons le transfert comme mandat primordial», a-t-elle expliqué aux acteurs de la société civile.

Elle a indiqué qu’Oxfam est est résolu à faire plus dans les interactions avec les acteurs locaux.
« Il ne s’agit pas juste d’utiliser les acteurs locaux mais également s’assurer de leur autonomisation pour qu’ils puissent jouer un rôle important tant dans l’humanitaire que dans d’autres interventions»,  a poursuivi la Directrice pays d’Oxfam RDC.

Elle a précisé qu’Oxfam est en RDC depuis 1961 pour accompagner la population et les autorités.

Il faut dire que cette ONG internationale opère actuellement dans six provinces que sont le Nord-Kivu, Sud Kivu, Équateur, Ituri, Tanganyika et Kasaï. Sa vision est celle d’une RDC où les femmes et les hommes ont une plus grande capacité à faire entendre leur voix dans les politiques et les décisions qui les concernent, à bénéficier d’un gouvernement responsable et à accéder aux ressources qui leur permettront d’améliorer leur qualité de vie.

A ce titre, elle oeuvre dans les domaines de programme d’urgence, un accès durable à l’eau et une bonne hygiène; genre et justice; protection; sécurité alimentaire et moyens de subsistances ainsi que la bonne gouvernance.

La bonne collaboration entre Oxfam et le Gouvernement

L’un de temps forts de la visite en RDC de Directeurs Exécutifs d’Oxfam Belgique, Oxfam Allemagne et Oxfam au niveau de l’Afrique Centrale, de l’est et de la Corne de l’Afrique aura été la réunion avec quelques membres du gouvernement de la République.

En effet, elle a eu lieu au Ministère du Plan et a réuni autour de la délégation de haut niveau d’Oxfam, la Vice-Premier ministre, Ministre du Plan, la Ministre d’État à l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, le Ministre du Commerce Extérieur, le Ministre de la Solidarité Humanitaire et le représentants de beaucoup d’autres ministères.

Selon le compte rendu fait par la Directrice Pays d’Oxfam RDC, cette rencontre démontre la bonne collaboration entre Oxfam et les autorités de la République Démocratique du Congo. A en croire Corinne Ndaw, trois points principaux ont figuré à l’ordre du jour. « D’abord les priorités du gouvernement congolais pour le mandat d’Oxfam en RDC. Réaffirmer les responsabilités d’Oxfam en termes de responsabilités et de redevabilité pour les interventions sur le terrain et, convenir sur les modalités pour que la formulation du prochain cadre de développement stratégique pour la RDC puisse servir à inspirer la prochaine stratégie pays qui sera faite par Oxfam RDC pour les cinq prochaines années», a-t-elle rapporté.

Aussi, ils ont été échangé sur un projet qu’Oxfam entreprend dans le territoire de Fizi. «C’est un projet innovent, un projet de plus de 100 km d’adduction d’eau potable, qui est le premier du genre en Afrique Subsaharienne mené par une ONG et nous avons eu le plaisir d’avoir la confirmation de Madame la Vice-premier ministre, ministre du Plan, de la contribution du gouvernement non seulement en termes financiers, mais également en terme d’appui», a-t-elle révélé.

Robert Djanya

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…