Home Société Environnement: 68% des Kinois appuient les initiatives du Gouvernement( Sondage Les Points)

Environnement: 68% des Kinois appuient les initiatives du Gouvernement( Sondage Les Points)

6 min read
0
0

Qu’est ce que la population congolaise pense du changement climatique, plus précisément, des efforts fournis par les autorités congolaises pour lutter contre le réchauffement climatique? Cette question a été au centre d’un sondage d’opinion mené par l’Institut de Sondages Les Points à Kinshasa du 30 au 31 Octobre 2019, sur un échantillon de 1000 personnes, représentant les couches de la population ciblée.

Compte tenu du caractère complexe et technique  de l’enquête, ce sont notamment, les étudiants,  les intellectuels et les activistes de la société civile évoluant dans le secteur de l’environnent qui ont été interrogés.

Une fois n’est pas coutume, les enquêtés ont été invités à se prononcer non pas sur un sujet politique mais sur une question environnementale
apparemment jusque là peu débattue dans l’opinion.
Le principal enseignement de ce sondage est que contrairement aux idées
répandues ça et là, une bonne frange des Kinois sont préoccupés par la
question du réchauffement climatique et ses conséquences désastreuses sur
l’humanité. Trois quart de la population de Kinshasa disent craindre le pire et appellent les autorités gouvernementales à prendre des mesures qui s’imposent.

Me. Claude Nyamugabo, Ministre national de l’environnement et du développement durable

Ils sont d’ailleurs 68% à soutenir que les initiatives prises par le Gouvernement vont permettre de changer la donne dans un laps de temps.
Ces mesures qui sont à mettre à l’actif du Ministre de l’Environnement et du
Développement Durable, Claude Nyamugabo sont entre autres, le projet de plantation de deux cent millions d’arbres par an, sous la conduite du Fonds Forestier
National; intégration du secteur forestier dans les prochaines études de
l’évaluation ITIE-RDC; proposition d’élaboration d’un plan national
d’adaptation des effets du changement climatique, lancement des travaux du
Fonds vert pour le climat ; réglementation du secteur forestier; protection des espèces sauvages de la forêt etc.
A cela s’ajoute l’amélioration des conditions de travail du personnel de
l’administration de l’environnement.
Pour toutes ces actions, les répondants se disent confiants (77%) en la capacité de l’actuel Ministre de l’environnement et du développement durable à relever les défis qui l’entendent. D’où, l’idée d’un forum de haut niveau sur la gestion des déchets ménagers en RDC face au développement durable s’avère d’une urgence capitale.

Toutefois, un peu plus de 23% de ceux qui sont de cet avis émettent quelques
réserves, préférant voir ces mesures ne pas se limiter à des écrits mais se
concrétiser.
Ces réserves se justifient selon eux par le fait que par le passé, et pas seulement dans le domaine de l’environnement, beaucoup de bonnes mesures ont été prises en RDC mais elles n’ont jamais été suivies d’effets.
Une certaine opinion avance par ailleurs qu’il faut donner un peu plus de
temps au gouvernement avant de juger son action.


En contrario, 7% des répondants disent ne rien espérer des décisions
annoncées par le Ministre de l’environnement et du développement durable.  Ils estiment qu’il ne donne pas assez de garantie.

Enfin, 25% des congolais interrogés sont sans avis.

LES POINTS

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…