Home Politique Félix Tshisekedi : Au-delà de la gratuité de l’éducation de base…

Félix Tshisekedi : Au-delà de la gratuité de l’éducation de base…

5 min read
0
0

La population congolaise a accueilli favorablement l’élection de Félix Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême. Dix mois après son investiture, il a imprimé sa marque et marque déjà les esprits.

Malgré les bémols des opposants, les congolais ont applaudi les travaux réalisés dans le cadre du programme d’urgence de cent premiers jours et la gratuité de l’éducation de base.
Mais ils ne comprennent pas le silence du Chef de l’Etat sur quatre dossiers importants qui pourront amener une avancée importante pour la réussite de son mandat.

Il s’agit du dossier de 15 millions de dollars venant des opérateurs pétroliers; de la mise en place au sein de l’armée, la police, la magistrature, les entreprises publiques et l’administration publique; la pacification du pays en luttant contre les groupes armées et, le dossier du budget de l’État pour l’exercice 2020 chiffré à dix milliards de dollars mais dont la population attend connaître les mesures qui seront prises pour contourner la corruption et le détournement.

A cela s’ajoute le dossier du crash de l’Antonov 72 dont on ignore à ce jour où en sont les enquêtes.

Aussi, les disputes entre les bonzes du FCC et ceux de CACH, la coalition au pouvoir,  ne sont pas de nature à rassurer les uns et les autres sur leur volonté de travailler pour l’intérêt général.
A ce propos, nos sources signalent de tensions dans certains ministères entre les ministres titulaires et les Vice-ministres.

En effet, beaucoup de vice-ministres accusent leurs titulaires de se tailler la part du lion dans le partage de postes dans les cabinets lorsqu’ils ne sont pas de la même obédience politique.
Plus grave, dans la quasi-totalité de portefeuilles, on signale la nomination des membres de familles, membres d’églises, membres de partis politiques et des amis sans profil, ce qui frise du népotisme et du clientélisme.

Toutefois, beaucoup de congolais interrogés accordent une mention spéciale à certains acteurs de la société civile, à l’instar de Jonas Tshiombela et Georges Kapiamba pour leur combat en faveur de la consolidation de la démocratie. Il en est de même de la Ligue Nationale des Anamongo( LINA) et de Communautés de l’espace Katangais qui sont congratulés pour leur implication en faveur de la promotion de la paix, l’unité et le développement de la RDC.

En revanche, l’opinion publique congolaise est scandalisée par les divisions internes au Comité Laïc de Coordination (CLC), à l’Asbl Grand Kasaï et accorde une mention spéciale à l’abbé Donatien Nshole de la CENCO pour son soutien à la gratuite de l’éducation de base.
« Nous souhaitons voir le Chef de l’Etat résoudre tous ces problèmes malgré ses multiples voyages qui ramènent de dividendes au pays», a déclaré un Kinois.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Coup de ballet dans les provinces: Le Gouverneur du Kasaï Central dans le viseur de l’Assemblée provinciale

Ça s’annonce mal pour certains gouverneurs de provinces de la RDC. Après la destitut…