Home Politique Querelles à la coalition FCC-CACH: L’UDPS et le PPRD ont poussé le bouchon trop loin

Querelles à la coalition FCC-CACH: L’UDPS et le PPRD ont poussé le bouchon trop loin

4 min read
0
0

Parce qu’ils ne se supportent plus, les leaders du Camp pour le Changement ( CACH) et du Front Commun pour le Congo(FCC) devraient mettre fin à leur coalition et tirer les conséquences qui en découleront notamment l’organisation des législatives anticipées. C’est en substance la proposition faite par le Président de l’ong ACAJ pour mettre fin aux escarmouches verbales entre les dirigeants de ces deux plateformes au pouvoir.

Ce mercredi 13 novembre 2019, Me Georges Kapiamba n’est pas allé par quatre chemins pour faire entendre sa proposition de sortie de crise. Sur son compte twitter, le défenseur des droits de l’homme a envoyé un message clair au Chef de l’État.
« Comme la coalition FCC-CACH ne fonctionne plus pour le bien du peuple congolais, l’ACAJ recommande vivement au PR FATSHI d’envisager la convocation des élections législatives anticipées. Aussi, l’ACAJ met en garde les leaders politiques qui prêchent les violences»,  a-t-il tweté.

Cette réaction fait suite aux querelles entre CACH et FCC qui ont été déclenchées par l’incendie des effigies du Chef de l’État à Kolwezi dans la province du Lualaba.

Jugeant cette situation d’humiliante, le président ai de l’UDPS et 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, Jean Marc Kabund a brandi la menace de retirer son parti et par ricochet CACH de la coalition avec le FCC.

Au cours du meeting qu’il a tenu mardi 12 novembre 2019, il a notamment menacé leurs partenaires de «fouiner» dans le passé pour ce qui est de détournements de fonds et autres actes de malversations financières s’ils continuent à s’en foutre de l’autorité du Président Félix Tshisekedi.

En réaction, le FCC a promis de réserver de suite approprié sur le plan institutionnel. Mais la réaction la plus musclée est du PPRD, parti de l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila, qui menace de  «  fouiner à la CENI et à la Cour Constitutionnelle».
Ça sent vraiment mal et les prochains jours vont en dire plus.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sécurisation des Voies fluviales : L’Union Européenne approuve la détermination de Didier Mazenga

La quatrième réunion d’évaluation du Comité de pilotage du projet d’appui à la…