Home Politique L’examen du projet de loi de finances 2020 doit interpeller les élus du Sankuru

L’examen du projet de loi de finances 2020 doit interpeller les élus du Sankuru

5 min read
0
1

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba rentre ce mercredi 20 novembre 2019 à l’Assemblée nationale pour répondre aux préoccupations exprimées par les Députés nationaux lors de la présentation de la Loi de Finances pour l’exercice 2020.

Ce budget fixé à 16.895,8 milliards de Francs Congolais, soit 10 milliards de dollars américains doit interpeller les élus de la province du Sankuru. Pour cause, leur province demeure la plus pauvre.

Il va répondre aux observations concernant notamment l’absence des chiffres et d’autres indications sur la lutte contre la pauvreté.

Province la plus pauvre de la RDC avec un taux de pauvreté de 91,3%, selon un rapport du PNUD 2018 sur les états de lieux des 26 provinces, le Sankuru attend beaucoup de ce budget.

En effet, alors que la moyenne nationale de prévalence de la pauvreté au pays est de 63, 4%, l’incidence de la pauvreté dans la province du Sankuru est la plus élevée de tout l’espace Grand Kasaï. Elle a atteint 91% de la population. Un record car, elle représente plus de 9 sur 10 habitants. Que faire pour changer la donne?

Plusieurs alternatives se présentent. Au plan politique, la population espère que la Commission ECOFIN de l’Assemblée Nationale va tenir compte de cet écart que la province du Sankuru accuse en terme de développement.

Ainsi, d’aucun pensent qu’il est important par exemple de réduire l’enveloppe de 17 millions de dollars prévus pour la construction de l’Hôpital Général de Référence de Lodja en vue d’investir les sommes qui seront épargnées dans d’autres secteurs tel que les routes de dessertes agricoles. Ceux qui sont de cet avis préconisent la réhabilitation de cet hôpital plutôt que la construction d’un autre.

Des PTF pour changer la donne

Le Gouv.Sankuru JS Mukumadi et Guillaume Chartrain, Chef de la délégation adjoint et Chef de la section Politique, presse et information de la délégation de l’UE en RDC

Au plan du développement, le Gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi privilégie des partenariats techniques et financiers avec les institutions nationaux, internationaux et le secteur privé.
Ainsi, juste après son investiture par le Chef de l’État, il a rencontré les partenaires techniques et financiers en vue de désenclaver diplomatiquement sa province. Les fruits de ces contacts commencent à mûrir.
A ce propos, on annonce l’arrivée dans les prochains jours, de bailleurs de fonds internationaux.

Pour baliser le chemin à ces derniers, deux délégations importantes de la Banque Mondiale et du PNUD sont attendues cette semaine à Lusambo, Chef-lieu de la province du Sankuru.
ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sécurisation des Voies fluviales : L’Union Européenne approuve la détermination de Didier Mazenga

La quatrième réunion d’évaluation du Comité de pilotage du projet d’appui à la…