Home Politique Coalition de la jeunesse du FCC-CACH: Bertin Mubonzi sur les traces de Vital Kamerhe

Coalition de la jeunesse du FCC-CACH: Bertin Mubonzi sur les traces de Vital Kamerhe

7 min read
0
0

En réaction à un article publié par alternance.cd sur la rencontre des jeunes leaders de la coalition FCC-CACH du 20 novembre dernier, Bertin Mubonzi a fait parvenir à notre rédaction cette mise au point que nous publions in extenso.

Dans sa correspondance envoyée à notre rédaction, le Président de la Ligue des Jeunes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) Kinshasa plaide en faveur de l’unité de la jeunesse de la coalition au pouvoir.

En un mot comme en mille, ce Député national s’inscrit dans la logique du Président national de l’UNC, Vital Kamerhe en ce qui concerne la promotion des valeurs et l’esprit de travail dans un environnement où la jeunesse doit s’affirmer pour participer au dialogue social afin de participer au développement du pays.

Bertin Mubonzi lors d’une déclaration de l’UJOC

Démentant formellement les allégations selon lesquelles il se serait opposé à la réconciliation entre les jeunes du FCC et du CACH, Honorable Bertin Mubonzi rappelle que c’est lui qui était à la base de la création de l’«Union des Jeunes de l’opposition Congolaise»(UJOC), qui réunissait à l’époque les jeunes de l’UDPS, de l’UNC, du MLC, de l’ECIDE et d’autres. «Torpiller la démarche de consolidation de la coalition à travers la jeunesse serait contraire à l’esprit de mon modèle et mentor politique, le Président Vital Kamerhe», martèle-t-il.

Voici l’intégralité de sa mise au point.

Bertin Mubonzi lors d’une rencontre entre les jeunes de l’UDPS et de l’UNC

Coalition de la jeunesse du FCC-CACH: Bertin Mubonzi sur les traces du Pacificateur, Vital Kamerhe

Avec Fils Mukoko, figure de proue de combattants de l’UDPS

Si vouloir quelque chose et son contraire relève de la versatilité; entrer dans une coalition pour l’exercice commun du pouvoir et en même temps promouvoir la division sur un fond de haine est là tout simplement suicidaire des acquis de cette coalition.

L’homme l’a compris. Et l’homme c’est Bertin Mubonzi,  Président interfédéral de la jeunesse de l’UNC dans la ville – Province de Kinshasa.

Contrairement aux allégations diffusées sur le site www.alternance.cd positionnant le Président de la Jeunesse de UNC/Kin en porte-à-faux avec la rencontre qui a eu lieu entre le Président national de l’UNC Vital Kamerhe et les jeunes de la coalition FCC-CACH ; l’honorable Bertin Mubonzi a toujours travaillé pour l’unité de la jeunesse de son parti, l’Union pour la Nation Congolaise, et aussi de la jeunesse de la coalition au pouvoir.

Il sied de rappeler que Bertin Mubonzi reste le précurseur de l’unité de la jeunesse. L’histoire retiendra que pendant l’opposition, il était à la base de la création de l’Union des Jeunes de l’Opposition Congolaise, (UJOC), qui réunissait les jeunes de l’UDPS, l’UNC, du MLC, l’ECIDE et autres.

S’inscrivant dans la logique de Vital Kamerhe, Président national de l’UNC, Bertin Mubonzi a appris à œuvrer pour la paix et l’unité, la promotion de valeurs et l’esprit de travail dans un environnement où la jeunesse doit s’affirmer pour participer au dialogue social afin de jouir des biens de son pays. Quelle que soit les acteurs par lesquels cela passe, ce qui intéresse Bertin Mubonzi c’est l’unité de la jeunesse congolaise.

Torpiller la démarche de consolidation de la coalition à travers la jeunesse serait contraire à l’esprit de son modèle et mentor politique, le Président Vital Kamerhe.

Dans une attitude de quiétude intérieure, l’homme nous dit « laisser faire les détracteurs, focus travail».

Rédaction

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sécurisation des Voies fluviales : L’Union Européenne approuve la détermination de Didier Mazenga

La quatrième réunion d’évaluation du Comité de pilotage du projet d’appui à la…