Home Economie Lancement des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Sombwe: Une aubaine pour les entreprises minières et les communautés riveraines

Lancement des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Sombwe: Une aubaine pour les entreprises minières et les communautés riveraines

6 min read
0
0

Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Sombwe ont démarré le 23 novembre 2019.

Le coup d’envoi des travaux de réalisation de ce projet initié par Kipay Énergie&Investments, avec l’appui de son partenaire Power China et chiffré à hauteur de 450 millions USD a été donné par le Gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe en présence du Vice-ministre en charge des Ressources hydrauliques et électricité du Gouvernement central, Papy Pungu et de nombreuses personnalités issues de divers horizons.

Initié par Éric Monga, un opérateur économique, Président de la Fédération des Entreprises du Congo( FEC) dans le Grand Katanga et Président de la Corporation des producteurs indépendants d’énergie en RDC, le barrage de Sombwe vise à solutionner le déficit électrique qui constitue un véritable casse-tête des opérateurs économiques.

L’objectif de son initiateur est d’une part, d’alimenter en électricité les mines de cobalt et de cuivre basées dans l’Ex-Katanga. De l’autre, il vise à attirer des investisseurs pour développer notamment l’agriculture et les mines dans le Haut-Katanga en particulier et le Grand Katanga en général.

La première étape concerne la construction de la route menant vers le site, situé à la rivière Lufira, au départ de Kalera Gare, longue de 57 kilomètres.

La centrale elle, sera érigée sur le bassin versant de la rivière Lufira et pourra être achevée, selon les prévisions de Power Chiba qui s’est engagée à exécuter le projet, au quatrième trimestre de l’année 2024.

Une fois achevée, elle va produire 125 mégawatts d’électricité pour alimenter les opérateurs miniers et les ménages à travers le réseau de la Société nationale d’électricité ( SNEL).

Mettre fin au déficit énergétique des compagnies minières

Selon Éric Monga, cette centrale hydroélectrique est la résultante et la matérialisation de l’idée, le concept, la volonté et surtout un état d’esprit.

«C’est cet état d’esprit qui nous prouve encore que la destinée et le développement du peuple congolais se retrouvent dans leurs mains. En d’autres termes, cela est une preuve de plus que les congolais sont capables, avec le concours de tout le monde, d’atteindre le développement tant humain qu’économique », a-t-il déclaré.

Il a indiqué que plus de 100 000 ménages longeant la ligne de transmission haute tension de 200 km reliant Sombwe à Fungurume bénéficieront de l’électricité.

Il en est de même des futurs abonnés de trois provinces à savoir, le Lualaba, le Tanganyika et le Haut-Katanga. Mais le gros de revenus résultera du partenariat à signer entre Kipay Energy & Investments et la SNEL en vue de la commercialisation de l’électricité produite par Sombwe.

Les potentiels acheteurs (PME et les ménages) vont se partager les 150 mégawatts de l’électricité qui seront produits.

Bien plus, ce projet est une aubaine pour les communautés riveraines de Mitabwa, situé dans ce que l’on appelait jadis «triangle de la mort  »  à cause de la terreur qui y semaient les miliciens mai-mai. Aujourd’hui, elles se retrouvent dans le triangle de la paix.

D’autre part, la responsable chargée des questions environnementales de Kipay Energy, Bodil Furu a soutenu que ces travaux se feront dans le strict respect de la sauvegarde de l’environnement tant sur le plan social que de la biodiversité.

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sécurisation des Voies fluviales : L’Union Européenne approuve la détermination de Didier Mazenga

La quatrième réunion d’évaluation du Comité de pilotage du projet d’appui à la…