Home Politique RDC: Une fin d’année très politique !

RDC: Une fin d’année très politique !

8 min read
0
0

A quelques jours de la fin de l’année 2019,  l’heure est aux bilans. A cet effet, des enquêteurs d’alternance.cd ont mené des investigations sur ce qui se passe dans les milieux juridique, politique et diplomatique. Les premiers éléments d’enquête révèlent que le secteur de la justice est  l’un des domaines dans lesquels le Chef de l’État Félix Tshisekedi s’en sort bien.

Qu’un ministre provincial en fonctions soit arrêté, jugé, condamné et cloué à la prison, cela n’était pas envisageable il y a encore quelques mois. Depuis la condamnation de l’ancien Ministre de l’intérieur de la ville-province de Kinshasa, Dolly Makambo, c’est chose faite.

Il en est de même des anciens dignitaires qui n’ont plus l’odeur d’intouchables qu’ils étaient. Ce, grâce au magistrat de la Cour de Cassation plus connu sous le sobriquet de OS, qui a mis KO l’ancien Ministre provincial de Kinshasa, Guy Matondo dont il a réclamé la condamnation à 12 ans de servitude pénale principale pour six chefs d’accusation. Depuis lors, les regards de l’opinion publique sont tournés vers la Cour de Cassation qui aux dernières nouvelles, ferait l’objet de sollicitation autour de cette affaire pour revoir sa condamnation.
On signale aussi que le même magistrat OS a sanctionné sévèrement tous les magistrats jugés coupables d’usage de faux dans leurs dossiers en audience du 13 décembre dernier.

Au plan politique, d’aucuns fustigent le mutisme du Chef de l’État Félix Tshisekedi au moment où ses principaux opposants, Moise Katumbi et Martin Fayulu sont très actifs. Le premier a fait parler de lui en cette fin d’année en créant son parti, « Ensemble pour la République », qui a englouti les partis membres du G7 aux conséquences que l’adhésion des élus de ces partis représenterait pour leurs mandats.

Le second semble naviguer encore dans les nuages populaires au regard de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé à Kinshasa le jour de son retour après un long séjour à l’étranger. Toujours plein d’initiatives, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 est annoncé en partance pour Béni, accompagné d’Adolphe Muzito pour passer la fête de Noël avec la population de cette partie du pays meurtrie par des massacres à répétition.

Entre temps, le dossier de la désignation du Porte-parole de l’opposition reste pendant alors que le Chef de l’État a, dans son discours sur l’état de la Nation, souhaité qu’elle se mette d’accord là- dessus.

Toujours au chapitre politique, la jeunesse du PPRD a fait une véritable démonstration de force lors de sa marche de santé en guise de soutien à son Autorité morale Joseph Kabila.

Au plan diplomatique, la Ministre des Affaires étrangères s’est attiré les foudres des critiques venant particulièrement du FCC pour avoir rappelé à Kinshasa quelques ambassadeurs. Selon des sources internes, il a été prouvé qu’elle était sur la bonne voie. Par conséquent, une procédure disciplinaire a été initiée à l’encontre du Secrétaire Général aux Affaires étrangères.
Commentaire d’un observateur: «Chef de l’État peut obtenir de bons résultats en encadrant avec efficience la magistrature. Il doit quitter le mutisme politique en vue d’exécuter son programme en faisant des mise en place notamment dans l’armée, la police, la magistrature, l’administration publique, les entreprises publique et paraetatiques et la diplomatie pour que le peuple sente le renouveau».
Et parce que la question de la corruption préoccupe la population, une certaine opinion soutient que Félix Tshisekedi doit s’impliquer dans la recherche de la vérité dans l’affaire de 200 millions d’euros de la Gecamines.
«Il faut aussi féliciter la Lina, la Communauté des Akutshu Anamongo et le Chef de la maison civile du Chef de l’État, Mgr Gérard Mulumba, pour avoir prêché la paix, l’unité et l’amour entre le Gouverneur et le Président de l’Assemblée provinciale du Sankuru», renchérit un autre observateur.
JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Enterinement des membres de la CENI: Katumbi exprime à Félix Tshisekedi ses inquiétudes

Le climat politique devient de plus en plus maussade depuis l’enterinement des membr…