Home Société Construction d’une nouvelle ville pour désengorger Kinshasa: Une fourberie signée Pius Muabilu

Construction d’une nouvelle ville pour désengorger Kinshasa: Une fourberie signée Pius Muabilu

5 min read
0
0

Le Gouvernement de la République a l’ambition de construire une nouvelle ville pour désengorger la ville de Kinshasa et ses 15 millions d’habitants. Ce projet porté par le Ministre d’État, Ministre de l’urbanisme et Habitat, Puis Muabilu n’est pas mal en soi mais même les domestiques de son initiateur ne sont pas convaincus de sa faisabilité. Analyse.

Une délégation gouvernementale, conduite par le ministre d’Etat, Ministre de l’urbanisme et habitat a séjourné durant trois jours à Dakar. Accompagné de ses collègues des Affaires Foncières, Molendo Sakombi et de l’Aménagement du territoire, Agé Matembo, Puis Muabilu s’est rendu dans la capitale Sénégalaise officiellement pour s’inspirer de modèles africains. Ils ont à cet effet visité Diamniadio, nouveau centre urbain à moins de 33 Km de Dakar où les autorités sénégalaises envisagent de délocaliser l’administration.

Pius Muabilu et ses collègues à Dakar

Installée sur 2 500 ha, cette plateforme va accueillir de nouvelles activités industrielles, commerciales et administratives existantes. Elle devra être un cadre propice à la réalisation d’équipements marchands en partenariat avec les secteurs privés étrangers. On y trouvera également une Université et des habitations modernes. C’est inspirant n’est-ce pas?

Faisant face à des problèmes de logement et d’évacuation des déchets plus graves que Dakar, Kinshasa mérite bien un tel projet mais la question que d’aucuns se posent est de savoir si la capitale congolaise sera en mesure d’aller jusqu’au bout.

En effet, par le passé, certains Ministres de l’urbanisme et Habitat qu’a connus la RDC ont annoncé à grande pompe des projets de construction des nouvelles cités particulièrement dans la commune de la N’sele.

Ainsi par exemple, Joseph Kokonyangi, alors ministre de l’urbanisme et Habitat, avait-il amené à plusieurs reprises des investisseurs qui selon lui, étaient prêts à construire ces nouvelles cités. Parmi eux, on se rappelle de Raphaël Katebe Katoto qui, avait même affirmé vouloir apporter son aide au Gouvernement en investissant dans la construction d’une nouvelle cité dans l’est de Kinshasa. Malheureusement, son projet et ceux des autres investisseurs sont restés lettres mortes.
« Quand on connait le coût d’un tel projet et les défis auxquels est confronté le Gouvernement congolais, on ne peut pas imaginer un seul instant la construction d’une nouvelle ville à Kinshasa dans les cinq prochaines années», explique un expert qui dit ne pas croire à la démarche de Puis Mwabilu.

Il justifie son scepticisme par le fait que les autorités congolaises en général et Kinoises en particulier ont du mal à trouver les fonds nécessaires pour évacuer les 9000 tonnes de déchets produits chaque jour par les habitants de Kinshasa.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Justice : Isabelle Tshombe explique à Rose Mutombo les contours de sa mission auprès de la Francophonie

La Ministre d’État à la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo a accordé ce mercr…